Cellou Dalein Diallo: “on travaille avec les agendas cachés d’Alpha Condé”

Cellou Dalein Diallo, président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)
Cellou Dalein Diallo, président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)

Le chef de file de l’opposition guinéenne a dénoncé ce mardi lors d’une interview qu’il a accordé à nos confères de RFI la violation de la loi guinéenne par le chef de l’Etat, Alpha Condé depuis son accession au pouvoir en 2010.

S’agissant du retard de l’organisation des élections législatives qui devraient se tenir avant le 31 décembre 2018, le leader de l’Union des Forces démocratiques de Guinée (UFDG) a répondu à nos confères: ”on ne sait pas parce que le problème, c’est qu’on ne travaille ni avec la Constitution ni avec les lois. Mais on travaille avec les agendas cachés d’Alpha Condé. C’est lui qui sait. Il n’a jamais voulu organiser à la bonne date les élections. Ces élections législatives auraient dû être organisées à la date prévue. Mais malheureusement, il n’a pas voulu”, a déclaré Cellou Dalein Diallo.

Il a poursuivi son intervention en rappelant que les élections locales devaient être organisées en 2011, il (Alpha Condé) n’a pas voulu.

”Le scrutin a eu lieu le 4 février dernier, mais jusqu’à présent on n’en a pas fini avec puisqu’il y a beaucoup de communes où l’exécutif n’est pas mis en place, on n’a pas installé les quartiers, on n’a pas installé les conseils régionaux. Combien de temps, il va prendre ?”, s’est interrogé l’ancien premier ministre.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com