Le congrès de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) tenue au palais du peuple du … a été marqué par l’absence du gouvernement. Le vote a été présidé par le président de la PCUD, Abdourahamane Sano.

Lors d’un entretien qu’il a accordé à notre rédaction la semaine dernière, élu, secrétaire général lors de ce congrès de l’USTG Abdoulaye Sow se dit qu’ils n’ont pas eu besoin de l’avis du gouvernement pour leur élection syndicale.

« C’est comme ce que je vous ai dit au début, le syndicat est une association qui a pour rôle de défendre les travailleurs, nous n’avons aucun lien avec le gouvernement », a-t-il rappelé.

Poursuivant il a insisté : « nous n’avons pas besoin de reconnaissance du gouvernement. Cela se traduit par notre liberté, par notre autonomie et par notre indépendance pour jouer pleinement notre rôle de défenseur de droit et de la liberté syndicale.  

Nous n’avons pas besoin de reconnaissance de qui que ça soit, sauf les travailleurs, parce que le syndicat c’est la base, quand vous avez des militants importants et qui est  conforme aux dispositions du code du travail, vous êtes un syndicat, vous n’avez pas besoin de reconnaissance du gouvernement », a martelé M. Sow.

L’absence des membres du gouvernement à ce congrès indique leur désaccord de cette élection. Le gouvernement reconnaisse plutôt le bureau de l’USTG installé en octobre dernier à Mamou.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34