orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Une école de fortune à Boké
Une école de fortune à Boké

Boké érigée en zone économique spéciale : des élèves continuent à étudier dans des cabanes, quel paradoxe !

La préfecture minière de Boké en basse Guinée a été érigée en zone économique spéciale par le gouvernement guinéen depuis quelques temps. Mais rares sont les citoyens qui bénéficient des fonds alloués à cette préfecture. C’est le cas des populations de N’tébé qui relève du district de Taïgbé dans la sous-préfecture de Kamsar.

Cette localité de la préfecture minière de Boké n’a jamais eu d’école depuis l’indépendance de la République de Guinée le 02 octobre 1958. Les enfants de de ce village étudient dans une cabane (voir photo).

Les populations de N’tébé ont toujours été oubliées par les différents régimes qui se sont succédés malgré la présence massive des sociétés minières dans la préfecture. Les enfants de ce village situé à neuf kilomètres de la ville de Kamsar s’assoivent à même le sol pour suivre les cours depuis 2019.

Aujourd’hui, selon nos informations, cette école de fortune reçoit cent dix huit (118) élèves dont soixante trois (63) filles. La craie est obtenue très difficilement.

« Avant qu’on ne construise ce hangar, nos enfants étaient obligés de traverser un fleuve avec tous les risques pour rejoindre l’école la plus proche. C’est pourquoi, pour ne pas que nos enfants restent à la maison sans étudier, on a trouvé cette alternative. L’État nous a oubliés. Nous demandons au ministère de l’éducation nationale en particulier et au gouvernement guinéen en général de nous venir en aide », nous confié un citoyen de la localité.

A LIRE =>  La délégation guinéenne conduite par le Ministre de l’Economie et des Finances a rencontré le lundi 12 avril 2021 M. Abebe Aemro Selassie, Directeur du Département Afrique du FMI.

Des milliards de francs guinéens sont débloqués par des sociétés minières évoluant dans la préfecture minière de Boké pour le développement communautaire. Alpha Condé a érigé cette zone en zone économique spéciale mais les enfants issues de cette communauté étudient dans des cabanes. Quel paradoxe !

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Close
Please support the site
By clicking any of these buttons you help our site to get better