A LA UNESports

Bilan et perspectives du Sambo en Guinée: le grand oral de Me Amadou Sadigou Bah 

Maître Bah Amadou Sadigou, ceinture noire, cinquième dame et président de la fédération guinéenne de Sambo et disciplines associées a accordé une interview à un de nos reporters. Il a parlé de cette discipline sportive, son bilan et ses perspectives. Nous vous proposons l’intégralité de cet entretien. Lisez!

Aminata.com: C’est quoi le Sambo?

Amadou Sadigou Bah: le Sambo est une discipline est une discipline d’origine russe qui a été créée en 1938. Cette discipline est constituée de plusieurs sous branches: le Sambo sportif, le Sambo combat, le Sambo butch et le Sambo cherche défense.

Comment se porte cette discipline en République de Guinée ?

Le Sambo se porte bien en Guinée. Depuis le récent championnat d’Afrique, le nombre de pratiquants est en train de s’accroître tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays. Aujourd’hui, nous avons des ligues et des districts. Nous avons fini de nous installer dans les cinq communes de Conakry. 

Parlez-nous un peu du bilan de votre fédération depuis sa mise en place.

Pour sa première participation au quatorzième championnat d’Afrique qui s’est tenu au Maroc en 2019, la Guinée a décroché deux médailles. Une médaille dans la catégorie des moins de 83 kilogrammes et une autre dans la catégorie des 63 kilogrammes. Le comité olympique national et sportif guinéen a octroyé une reconnaissance provisoire à la fédération guinéenne de Sambo. Je crois qu’à partir du moment où nous sommes membre de droit du CIO, nous allons bientôt avoir la reconnaissance définitive. Nous avons participé à un stage de formation au Mali en 2018 où j’ai obtenu le diplôme d’arbitrage. J’ai personnellement participé à l’implantation du Sambo en Sierra Leone et en Guinée Bissau. Nous avons organisé un stage qui a regroupé à Conakry trois pays(Sierra Leone, Guinée, Guinée Bissau et l’Algérie).

Quelles sont vos perspectives ?

A LIRE =>  Guinée: les autorités fixent enfin les dates de la rentrée des classes

Nous sommes en train de préparer le 25ème  championnat d’Afrique qui doit se tenir du 28 au 31 juillet 2021 en Egypte. Pour la précédente édition, nous avons participé avec deux athlètes. Pour cette quinzième édition, nous comptons participer avec cinq(5) athlètes dont deux filles, l’entraîneur national et deux membres du bureau exécutif. Je suis convaincu que nous allons revenir avec des médailles en or. Cette année nous comptons participer dans toutes disciplines. 

Quel message avez vous pour les autorités notamment celles en charge des sports mais aussi à la jeunesse ?

Le Sambo est un sport sans dopage. C’est la meilleure discipline. Je le dis en connaissance de cause parce que j’ai été membre de l’équipe nationale e Karaté, j’ai été secrétaire général de la ligue de Karaté, président de la fédération guinéenne de la boxe chinoise. Le Sambo est un sport d’avenir. En peu de temps, nous avons pu implanter le Sambo dans plusieurs écoles. Nous avons beaucoup d’éléments au sein des forces de défense et de sécurité. Par ailleurs, nous demandons au ministre d’État ministre des sports de bien vouloir nous octroyer la délégation de pouvoir. Ça y va de l’intérêt du département et de la Guinée. La Sierra Leone, la Guinée Bissau et d’autres pays ont découvert le Sambo en Guinée. Aujourd’hui, les fédérations de Sambo se trouvant dans ces pays ont leur délégation de pouvoir. Nous souhaitons que le ministre des sports examine notre cas avec diligence. 

Qu’est ce que vous avez à ajouter pour clôturer cet entretien ?

A LIRE =>  Gouvernement de transition en Guinée: 4 nouveaux ministres nommés

La fédération internationale de Sambo a fait d’énormes progrès. C’est grâce à son travail que le Sambo a été reconnu en novembre 2018 comme membre provisoire du comité international olympique (CIO). Cette année, il y a eu la reconnaissance permanente du Sambo comme membre permanent. Nous profitons de l’occasion pour remercier les responsables de la confédération africaine de Sambo qui ne ménagent aucun effort pour le développement de ce sport.

Propos recueillis par Mamadou Aliou Barryloi

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks