Marche du FNDC à Labé : la mobilisation ne faiblit pas

Une forte mobilisation du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)
Une forte mobilisation du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)

C’est encore une fois, timidement que la marche appelée par le FNDC a démarré à Labé. En matinée, boutiques et magasins étaient hermétiques, banques et stations d’essence aussi avec des vigiles qui assuraient la sûreté des lieux.

Pas âme qui vive dans les écoles non plus, seulement le marché au légumes grouillaient de monde et les taxis affluaient racolant de la clientèle.

Chez les administrateurs, les portes du gouvernorat, de la préfecture et de la mairie étaient ouvertes mais sans grand mouvement.

Cependant, presqu’à chaque coin de rue, le t- short rouge du FNDC était visible sur un citoyen.

Vers midi, la procession qui a eu le temps de grossir s’est dirigé vers le rond point du Tinkisso pour les habituels discours.

C’est Younoussa Baldé le premier qui s’est soumis à l’exercice avant que Mamadou Bobo prof Bah, responsable fédéral des jeunes UFR ne lui emboîté le pas dans un discours appelant les citoyens à aller se faire enrôler et de récupérer leurs cartes.

Il faut aussi dire, que des artistes engagés contre le tripatouillage se sont produits avec des sons rivalisant de toxicité contre le régime.

Ousmane K. Tounkara