Banlieue de Conakry: une fille de 7 ans tuée dans l’incendie de sa maison familiale

Top de nos lecteurs

Labé-  La commune et les bouchers accordent leurs violons sur le prix de la viande

Alors que le prix au kilo de la viande a subitement flambé les jours qui ont précédé la célébration de l’Aïd el Fitr 2020,...

Labé- Les sapeurs pompiers veillent-ils sur l’hôpital ou sont-ils là pour extorquer de l’argent aux citoyens ?

Postés à la façade d’entrée de l’hôpital régional de Labé pour faire régner l’ordre et faire respecter les mesures d’urgences sanitaires, certains agents de...

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Un incendie s’est produit ce mercredi 6 mai 2020 à Bambeto mosquée dans la commune de Rartoma en banlieue de Conakry. Le triste bilan est d’un mort, deux blessés graves et de dégâts matériels importants.

Selon des voisins, c’est une fillette âgée d’environ sept (ans) qui a péri dans cet incendie qui a fait d’énormes dégâts. Deux sœurs de la défunte ont été grièvement blessées. Elles ont été sauvées de justesse par les citoyens fortement mobilisés.

A LIRE =>  Labé- Le service des mines rend à la commune la monnaie de sa pièce

Aux dires de notre source, c’est un court-circuit qui serait à l’origine de ce sinistre.

“La défunte était avec ses sœurs dans la maison. Malheureusement, elle a rendu l’âme et ses  deux sœurs qu’on a pues secourir grâce aux jeunes. Les deux blessées ont été transportées d’urgence dans une clinique. Certaines parties de leurs corps ont été brûlées par les flammes. Tout le contenu de la maison a été calciné. Rien n’est sorti. Ce sont les populations de la localité en majorité de jeunes qui ont réussi à éteindre le feu”, nous explique un citoyen de la localité.

 Arrivés trop tard, les sapeurs pompiers ont été chassés par les jeunes.

Lundi 4 mai dernier, plusieurs magasins et boutiques ont été calcinés avec leur contenu au marché central de N’zérékoré en Guinée forestière.

A LIRE =>  Guinée: le monde syndical en deuil, le doyen Souleymane Sy Savané n'est plus

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Labé-  La commune et les bouchers accordent leurs violons sur le prix de la viande

Alors que le prix au kilo de la viande a subitement flambé les jours qui ont précédé la célébration de l’Aïd el Fitr 2020,...

Labé- Les sapeurs pompiers veillent-ils sur l’hôpital ou sont-ils là pour extorquer de l’argent aux citoyens ?

Postés à la façade d’entrée de l’hôpital régional de Labé pour faire régner l’ordre et faire respecter les mesures d’urgences sanitaires, certains agents de...

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....
0 Shares
x