A LA UNEPolitique

Le covid-19 paralyse le secteur du transfert d’argent une période habituellement favorable

Confinés, les guinéens e la diaspora habituellement support e leurs familles restés au pys ne parviennent plus à envoyer le substantiel mandat habituel si nécessaire au bien être des leurs restés au pays.

Les plus crédibles parmi eux font recours à une connaissance qui a des moyens pour pallier à cette situation le temps que la crise du covid soit passé pour les autres c’est la longue et dure attente  que les choses redeviennent normales.

Pour d’autres encore dont les familles vivent  l’aise, l’argent ait un sens inverse pour aider un fils confiné à tenir. Sur la question notre rédaction a squatté quelques acteurs du transfert d’argent.

Thierno Souleymane Diallo employé d’une agence de transfert nous a reçu en paix, il attend encore son premier client alors qu’il est 10h.

Le jeune explique que la vie est difficile pour les guinéens de la diaspora actuellement surtout pour ceux qui sont en situation irrégulière, certains d’entre eux appellent même pour souscrire à des dettes afin de sauver leurs familles, nostalgique de l’année dernière à la même période Thierno Souleymane a expliqué que ‘affluence était telle que les places venaient à manquer.

Sous le sceau de l’anonymat un autre agent de transfert a expliqué que c’est la maladie du covid 19 et le confinement qqui en a résulté qui ont pourri la situation, en commençant par l’occident point de départ des mandats l’une des destinations les plus importantes.

A LIRE =>  Éliminatoires mondial Qatar 2022: la Guinée tenue en échec par la Guinée Bissau

Dans d’autres familles, l’argent prend un autre circuit c’est notamment les familles aisées qui expédient de l’argent aux leurs en pays étranger, Thierno Souleymane atteste avoir vu situation similaire en faveur d’un monsieur  confiné en Guinée Bissau.

Ousmane  K. Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »