Rate this post

 Invité  de  l’émission  hallein  fop  de  ce  jeudi  25  mai ,le  préfet  Elhadj  Safioulaye  Bah en  a  profité  pour  donner  son  avis  sur  certaines  questions  brûlantes  qui  font  l’actualité.de  l’état  d’avancement  de  l  date  des  examens  blancs  en  passant  par la succession du  chef de  quartier  défunt  à  la  présidence  du  conseil  de  quartier, de  l’arrivée  annoncée  du  président  de  la  république  à  la  sortie  teintée  de  menace  de  la  société  civile  contre  l’antenne  locale  de EDG le  locataire  de  la  préfecture  a  laissé  parler sa  raison.

De l’avancement  de  la  date  des  examens  blancs :

« Je  voudrais  que  les  gens sachent  que  les notes des  examens  blancs  ne compteront  pas  lors  de  l’examen  réel ,c’est  pareil  pour  le  brevet  et  cette année  le  ministre  a  décidé  qu’il  en  sera  ainsi  pour le  bac mais  on veut  juste  mettre  les  enfants  en  situation  pour  les  préparer  à  affronter  l’examen, car  habituellement  assis  à  5  par  table ils  se  mettent  à  copier c’est  pourquoi  dans  les  conditions  d’un  examen  réel vous  entendez  souvent  qu’il  y  a  eu  des cas  d’évanouissement, que  les  gens  se  rassurent  ces  notes  ne  seront  pas  pris en  compte.

De  la  succession  du chef  de  quartier  de  Konkola

Remplacer  un  tel  homme(NDLR :Elhadj Ousmane Fafabhe Baldé)  est  difficile  car  il était soucieux  du  développement  de  Labé  et  il  voulait  du  bien  pour  ses  administrés, à  la  question  de  savoir comment  je  gère cette  situation , les  différents  ‘’clans ‘doivent  faire  face  aux divers  organes  représentatifs  du  quartier  pour  exposer  leurs  plans ensuite au nom  des  citoyens  du  quartier  ,ces  derniers devront  opérer  leur  choix et  le  soumettre  à  la  commune  qui  le  transmettra  à  la  préfecture  pour  qu’on  avalise  l’option…..En  ce  moment  on  est  loin  d’une  période  électorale et  les  ches  de  quartier  sont  nommés  et  pour  respecter  les  besoins  de  la  démocratie ,c’est  notre  proposition pour  que  les  gens  fassent  un  choix  objectif, sinon  ils  seront  les  premiers  à regretter  le  choix et  je  milite  pour  que  les  jeunes  se  battent  pour  intégrer  les  conseils de  quartier.

La difficulté à se  pourvoir  en  viande  de  consommation

Je  vous ai entendu  parler  des  taxes  d’abattage ,elles  ne  concernent  aucunement  la  préfecture ,on  presque  plus  de  taxes  partagées  avec  la  commune, avant  il  y  avait  la  TUV mais  elle  a  été  retirée les  autres  taxes  partagées avec  la  commune  concernent les  patentes .

Du  détournement  d’un  cours  d’eau  par  un ex  ministre  des  mines

J’ai  compris  que  certaines  personnes  n’aimaient  pas  le  bien  de  leurs  concitoyens, j’ai  demandé  à  la  commune  de  s’investir  car  c’est  l’une  de  ses  32  compétences, désormais  chacun  jouera  son  rôle, mais  ce  n’est  pas  que  Safiou qui  doit  réagir  la  société civile ne  doit  pas  rester  silencieuse ,la  presse, le  préfet  ne  doit  réagir  que  si la  commune  se  déclare  incapable de  gérer  l’affaire  et  sur  la  base d’un écrit.

Arrivée du  président de  la  république

On sensibilise  les  couches  sur  le  fait  que  c’est  le  président  qui  arrive  et  pas  un  politicien,les  commissions  prennent  forme  et  on  travaille ,ce  n’est  pas  que  l’invité  de  Labé mais  celui  de  tout  le  Foutah on  l’attend  quand  il  sera  libre car  il a  un  calendrier  chargé…..il  y  a  des  dévis  mais  jusque  là pas  un  sou  n’a  été  débloqué.

Pourquoi  sous  le  signe  de  l’élevage ?

Quant  on  dit  élevage  on  ne  pense  pas  qu’à  celui  des  bovins, il  y a  les  ovins, les  caprins  ,les  porcs, la  volaille on  parlera  de  tout  ça, les  gens  ne  vivent  pas  une  pénurie  de  viande  seul  le  prix  est  un  peu  élevé. ……A  son  arrivée  au  président  on  lui  fera  faire  un  tour  en  ville qu’il  vive  lui  même la  réalité  car bien  de  ministres  craignent de  lui peindre  la  réalité des  choses .

De  la  sortie  de  la  société  civile  contre  l’EDG

J’ai  beaucoup  de respect  pour  les  signataires du  document mais  ils  doivent  comprendre  qu’aucune  centrale  n’alimente  Labé et  qu’on  se  partage  le  courant  en  provenance  de  Conakry, nous  payons  le  kilowattheure  à 99  francs, la  facture  se  paye  au  forfait  et  les  plus  grosses  oscillent  entre  66 et  70000 donc  même  pas  le  prix  d’une  bougie  si  vous  faites  le  calcul…relisez  la  façon  dont  ils  ont  écrit  ce qu’ils  ont  écrit ,quand  tu  es  société  civile  et  que  tu  sens  la  population en  effervescence  tu  ne  dois  pas  attiser  le  feu  mais  désamorcer  la  crise  en  poussant  les  parties  à  négocier.

Du  pont de  Safatou

Les  travaux  sont  finis on  veut  laisser  au  pont  le  temps  de  sécher et  permettre  aux  chinois  qui  travaillent  à  Dalaba  de  venir  poser  une  couche  de  bitume vous  savez  les  victoires  ont  beaucoup  de  parrains  tandis  que  les  défaites  sont  orphelines. On  a  signé  récemment  le  contrat  et  l’argent  sera  payé  et  versé  à  l’entreprise….Aussi  je  porte  à  votre  connaissance  que  nous  avons  entrepris  des  démarches  aussi  pour  le  pont  de  Mangalabé. …….»

                                                                                                               Ousmane  Koumanthio  Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here