A LA UNELibre Opinion

ADIEU ALPHA CONDE ET SON RPG-AEC ET BIENVENUE AU CNRD

ADIEU ALPHA CONDE ET SON RPG-AEC ET BIENVENUE AU CNRD

Lorsqu’il y a quelques siècles les doyens de la ville de Kankan ont demandé à M’Bémba Alpha Kabinè KABA de formuler des bénédictions, afin que les jeunes de cette ville n’aillent pas à l’étranger, le sage a résolument répondu « non ». Il a alors expliqué que si nos jeunes n’allaient pas chercher leur chance à l’étranger, ils ne pourraient pas nous apporter de nouvelles idées et la fortune. Nous devrions plutôt prier pour eux pour qu’en allant à l’étranger, ils n’oublient pas de revenir, afin de nous faire profiter de leur fortune et de leur expérience.
Ainsi le col. Mamadi DOUMBOUYA a quitté Kankan pour chercher savoir et fortune à l’étranger. On dit qu’il aurait même servi dans la légion étrangère en France. Mais ce qui nous semble important, c’est qu’il soit revenu au bercail et qu’il aura efficacement contribué à débarrasser notre pays d’une dictature sanguinaire qu’Alpha CONDE avait décidé d’imposer au Peuple de Guinée, à travers son troisième mandat illégal. Et ce, malgré les avertissements de nombreux amis guinéens et africains. Il apporte ainsi un démenti cinglant à ceux et celles qui prétendaient qu’après Alpha CONDE, ils ou elles ne voyaient personne qui puisse diriger la Guinée.
L’armée guinéenne avait pris l’habitude d’attendre la mort du président de la République pour prendre le pouvoir. Il en aura été ainsi à la mort des présidents Sékou TOURE et Lansana CONTE. Cette fois, c’est du vivant d’Alpha CONDE que le coup d’état a réussi et sans grandes bavures. Un véritable coup de maître ! Le lendemain de cet événement, l’administration et les activités et économiques et commerciales ont continué comme s’il ne s’était rien passé. Loin de nous l’intention de formuler des éloges pour les coups d’état en Afrique. Mais lorsque le dictateur organise en 2020 des élections et un referendum dont les résultats étaient connus d’avance, c’est plutôt en ce moment que la fameuse « Communauté internationale » devait se réveiller et condamner les modifications de la constitution et la décision du dictateur de mourir au pouvoir. Grâce à cette expérience, nous croyons que les prochains présidents de la République en Guinée respecteront désormais la décision du deuxième mandat non renouvelable !
Nous ne voulons pas revenir sur le maigre bilan du régime corrompu et criminel d’Alpha CONDE. Nous voulons tout simplement nous ériger contre la livraison du courant électrique produit par le barrage de Souapiti sur le fleuve Konkouré aux pays voisins de la Gambie, de la Guinée-Bissau et du Sénégal en privant les deux grandes régions de la Haute Guinée et de la Forêt. Voici un autre exemple de l’ingratitude du dictateur qui oublie de développer les régions qui ont massivement voté pour lui et lui ont permis d’accéder au palais de Sékhoutoureya.
Nous félicitons et remercions le Comité National de Rassemblement et de Développement (CNRD) dirigé par le col. Mamadi DOUMBOUYA. Les nouveaux dirigeants de notre pays devront cependant, en leur qualité de patriotes, se soucier des sujets suivants :
a) Libération immédiate de tous les prisonniers politiques, qu’ils soient militants de partis politiques ou de la société civile ;
b) Organisation, pendant la Transition, du jugement d’Alpha CONDE et de tous ses collaborateurs des gouvernements successifs (2011-2021) ; ceux-ci et celles-ci devront être interdits d’activités politiques pendant une période incompressible de dix (10) ans ;
c) Mise en place d’un gouvernement d’union nationale de transition pour une période de deux ans, à l’exclusion de ceux et celles qui ont participé aux différents gouvernements d’Alpha Condé ;
d) Mise en place d’un parlement de transition pour également une période de deux ans ;
e) Mise en place d’une commission nationale pour l’adoption d’un programme urgent de reconstruction des infrastructures des quatre régions naturelles du pays (Energie, Routes, Education, Santé, Agriculture, Mines) ;
f) Annulation des décisions d’alimenter les trois pays voisins de Gambie, Guinée-Bissau et du Sénégal avec le courant électrique produit par les barrages sur le fleuve Konkouré, en donnant la priorité à la satisfaction des besoins en électricité des quatre régions naturelles du pays en tout premier lieu ;
g) Une réforme de l’administration centrale.
Toutes nos félicitations et notre soutien indéfectible aux Patriotes du CNRD !!!

A LIRE =>  Alpha Condé renversé par des militaires: son parti le RPG prend acte de la situation de fait accompli (Déclaration)

Fait à Conakry, le 7 Septembre 2021
Le Président du PAG-DYAMA
Mohamed Mansour KABA

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks