Un homme se donne la mort par un fusil (photo d'illustration)
Un homme se donne la mort par un fusil (photo d'illustration)

La criminalité devient de plus en plus préoccupant en Guinée. Un jeune d’une quinzaine d’années a tué son ami de treize ans ce dimanche 26 mai 2019 à Sangoya dans la commune de Matoto en banlieue de Conakry.

Selon des informations recueillies sur place, le présumé assassin du nom de Robert aurait utilisé l’arme de son père qui est militaire à la retraite pour tuer son ami Bangaly Keita.

À en croire nos sources, un autre enfant témoin des faits a été poursuivi avec l’arme par le meurtrier pour peut être éviter qu’il témoigne.

« Dès qu’il a tué son ami, le témoin a fuit mais il a été pourchassé par l’assassin qui voulait certainement l’éliminer. Le petit a été sauvé par le voisinage. Avant l’arrivée des services de sécurité, le frère du présumé assassin qui est gendarme a caché son petit. Finalement les forces de sécurité qui sont arrivées sur place n’ont pu arrêter que le jeune témoin. La concession familiale de Robert est sécurisée par des gendarmes. Pour l’instant tout est calme ici », explique notre source qui a requis l’anonymat.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942