A LA UNEPolitique

Actualité guinéenne, résumé de la journée du vendredi, 17 décembre 2021:

Quelques heures après le changement de nom de l’aéroport de Conakry, le premier ministre Mohamed Beavogui a, par voie de presse, exprimé toute son amertume face à cette décision. « Je suis surpris, mécontent et dépassé. J’apprends comme vous et comme tout le monde. Je n’ai ni été consulté ni été associé dans la prise de décision…» a-t-il déclaré.

Les employés de la filiale assainissement du groupe turc Albayrak ont arrêté les travaux d’assainissement de la capitale Conakry depuis 24 heures. Et pour cause, le non paiement du salaire de novembre, plus de 45 jours après avoir effectué le travail. Selon des sources, l’entreprise fait face à des difficultés financières, l’État ne s’étant pas acquitté de ses factures vis-à-vis d’Albayrak. Une vingtaine de milliards de francs guinéens.

Suite aux rumeurs persistantes sur le retour de l’ancien Président de la transition, Capitaine Moussa Dadis Camara, son avocat Me. Jean Baptiste Jocamey a confirmé par voie de presse que son client sera à Conakry mercredi 22 décembre à 12 h 55 minutes. Certains l’annonçaient même du côté de N’Zérékoré, sa préfecture natales. Mais, son avocat rassure qu’il arrivera par voie aérienne et atterrira à Conakry avant de se rendre à N’Zérékoré.

Quelques jours après la nomination du directeur de l’information et de la communication de la Présidence de la République, les noms de trois responsables de divisions sont connus. Moussa Moise Sylla composera avec Ansoumane Toumany Camara, Fodé Georges Soumah et Moussa Condé, respectivement chefs des divisions information, technique et communication digitale. L’arrêté de nomination signé du Ministre secrétaire général de la Présidence de la république, nommant ces trois cadres a été publié dans l’après-midi.

A LIRE =>  N'zérékoré: une dizaine de personnes trouvent la mort dans un accident de la circulation

Au palais présidentiel Mohamed V, le Chef de l’État, Colonel Mamadi Doumbouya a offert un banquet aux diplomates de la CEDEAO, basés en Guinée.
Il a mis l’occasion à profit pour expliquer à ces derniers, les difficultés que le CNRD a rencontré dans la mise en place du CNT. Il les a donc invités à plus de compréhension.
OLes diplomates ont à leur tour rassuré que les pays de la CEDEAO continueront d’être aux côtés de la Guinée.

Cheick ALIOUNE /Aminata.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »