A LA UNEPolitique

Actualité guinéenne, résumé de la journée du mardi, 28 décembre 2021

Comme annoncé à l’issue du précédant conseil des ministres, la plateforme devant permettre à tous les guinéens aspirants à un poste de responsabilité dans l’administration publique de soumettre leurs candidatures a été rendue publique. Elle est appelée plateforme « SERVIR224 » et est placée sous la tutelle directe du Chef de l’État, Colonel Mamadi Doumbouya. Pour rappel, l’objectif de la création de cette plateforme est de constituer une base de données des compétences guinéennes et d’accorder les mêmes chances à tous dans la conquête des postes de responsabilité.

Dans un communiqué rendu public courant la journée, le Ministre du Travail et de la Fonction Publique a constaté avec regret le comportement de certains citoyens qui prétendent disposer de matricules et la capacité d’engager des personnes à la Fonction Publique. Il a rappelé à tous et toutes que, conformément à l’Article 17 de la Loi/L/2019 /0027 Portant Statut Général des Agents de l’Etat, le mode d’accès aux emplois de la Fonction Publique est le concours.

Il a profité de cette occasion pour informer tous les citoyens et citoyennes qu’ils peuvent désormais signaler tout cas d’abus, d’inconduite, de fraude, de corruption ou de mauvais traitement subi au sein et de la part de l’Administration Publique, à travers l’email suivant : abus@fonctionpublique.gov.gn ou les numéros verts de la Gendarmerie nationale ci-après : 122 pour Conakry, 125 pour Kindia, 126 pour Boké, 127 pour Mamou, 128 pour Faranah, 129 pour Kankan, 130 pour N’Zérékoré, 135 pour Labé et 136 pour Guéckédou.

A LIRE =>  Actualité guinéenne, résumé de la journée du Jeudi, 07 avril 2022 :

Des dizaines de travailleurs de la Société des Eaux de Guinée (SEG) en grève depuis plus de 3 mois, ont organisé un sit-in ce mardi, 28 décembre, devant le ministère de l’Énergie de l’Hydraulique et des Hydrocarbures. Ce regroupement est une manière pour les 81 personnes contractuelles, d’attirer l’attention des cadres dudit Ministère et de la SEG sur les problèmes auxquels ils sont confrontés depuis des années.

Dans son ambition de faciliter l’approvisionnement des ménages en denrées de première nécessité, le gouvernement de la transition vient de prendre une décision supprimant le monopole industriel et commercial. Un acte hautement apprécié par les professionnels du secteur.
Les huit chambres régionales de commerce et les opérateurs économiques se sont engagés à accompagner le gouvernement dans cette noble mission.

Cheick ALIOUNE

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »