A LA UNE

Actualité guinéenne: Résumé de la journée du jeudi 11 août 2022

Le vérificateur de Guinée, Dr Joseph Togna Doré, accompagné des inspecteurs d’État, a remis au Président Colonel Mamadi Doumbouya, le rapport sur l’état de la gouvernance et la reddition des comptes exercice 2021. Une première en Guinée.

La remise de ce rapport a été faite à la faveur d’une cérémonie qui s’est déroulée ce jeudi, 11 août 2022 au Palais Mohammed V. Le Premier ministre par intérim et des membres du cabinet civil de la présidence y étaient présents.

Ce rapport récapitule les moments forts des activités de l’Inspection d’État au cours de l’année 2021. Ce document revient aussi sur les anomalies les plus significatives identifiées par cette institution.

Dans un courrier rendu public par le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, le ministre Charles Wright a fait injonction au procureur spécial près la CRIEF d’engager des poursuites contre l’ancien Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana et quatre autres personnes dont madame Sanaba Kaba ancienne Directrice Générale de l’Agence Nationale de l’Inclusion Économique et Sociale ANIES pour des faits présumés de  » détournement, de blanchiment, de corruption et complicité « .

Dans un décret rendu public ce jeudi à la télévision nationale, le président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya a dissous deux conseils communaux, notamment celui de Gaoual et celui de Dialakoro dans la préfecture de Mandiana pour mauvaise gestion et détournement des ressources des collectivités. Dans le même décret, le chef de l’État a invité le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a mettre en place des délégations spéciales pour la conduite des affaires courantes des deux communes.

A LIRE =>  Importante déclaration de l'UFD de Mamadou Baadiko Bah sur la situation du système éducatif guinéen – après les examens 2022

Après avoir passé trois mois sans percevoir leurs bourses d’entretien, les étudiants guinéens ont à travers le collectif des étudiants des universités publiques de Guinée prévu de se faire entendre très bientôt, si leur situation n’est pas régularisée. Selon le premier vice-président de ce collectif qui s’est confié à un média de la place ce jeudi, les démarches sont en train d’être menées auprès des autorités du ministère de l’enseignement supérieur en vue de trouver une solution.

Cheick Alioune

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »