orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Dans les rues d'Abidjan, le 29 mars 2017, au lendemain de l'acquittement de Simone Gbagbo de crimes contre l'humanité | AFP | Sia KAMBOU
Dans les rues d'Abidjan, le 29 mars 2017, au lendemain de l'acquittement de Simone Gbagbo de crimes contre l'humanité | AFP | Sia KAMBOU

Acquittement de Laurent Gbagbo : pour un nouveau départ de la Côte d’Ivoire vers de grandes espérances

Voilà un jugement qui doit mettre fin à la haine entre Ivoiriens, à la violence et à toute
forme de « sorcellerie politico-économique ». Bien sûr qu’en matière d’ingérence étrangère les
SARKOZY et compagnie doivent cesser de nous imposer leur loi. Ceci en Côte d’Ivoire comme dans
bon nombre de pays africains où les manipulations médiatiques, économiques, voire mafieuses
alimentent les guerres ethniques, claniques pouvant briser les efforts de paix et de réconciliation
nationale.

Dans le cas précis de la Côte d’Ivoire, nous voyons dans l’acquittement du Président
GBAGBO et de Charles BLÉ GOUDÉ une NOUVELLE ÈRE, faite de lumière et de sagesse pour un
meilleur départ de ce beau pays où désormais la barbarie politique n’aura plus de place ni dans les
esprits, ni dans les mentalités, ni bien sûr dans les coeurs.

Nous avons salué la création en son temps du Ministère de la réconciliation nationale.
Nous proposons, nous panafricanistes, que le retour en Côte d’Ivoire de Laurent GBAGBO et de
Charles BLÉ GOUDÉ se transforme en socle de rassemblement et d’unité nationale gravée à jamais
dans la tête de chaque ivoirien.

Les Autorités du pays de Félix HOUPHOUËT BOIGNY ont enfin une chance à saisir pour
bâtir la nouvelle CÔTE d’IVOIRE sur des INSTITUTIONS démocratiques fortes servant de boussole et
de miroir pour un véritable changement du pays. U.I.J.A. Union Internationale des Journalistes Africains.
1 allée du 8 Mai 1945 – 94140 Alfortville – France U.I.J.A.

A LIRE =>  Projection des études sur l’impact des Dépenses Fiscales sur la mobilisation des recettes à la DNI.

Surtout si Laurent GBGABO de retour dans son pays s’inspirait de la modération, de la
sagesse et de l’humilité de MANDELA pour faciliter la réconciliation nationale.
Il n’est jamais tard pour relever un pays des ruines du désastre de la « politique des têtes
brûlées » en ce sens que le RWANDA, le LIBERIA, la SIERRA LEONE etc, semblent en tirer des leçons
au point de freiner le moindre dérapage des uns et des autres.
Quant à Madame Fatou BENSOUDA qui quittera ses fonctions à la C.P.I. dans deux ou trois
mois en interjetant en septembre 2019 l’appel pour le procès qui finalement vient d’acquitter
Laurent GBAGBO, il ne s’agissait guère d’une manoeuvre « genre nègre de service » mais de sa
ferme volonté de faire triompher sa vérité des faits.
La justice a tranché autrement et nous lui faisons confiance pour ne plus remuer le couteau
dans la plaie.
Avec cet acquittement, la Côte d’Ivoire et l’Afrique en sortent honorées, la tête haute et les
yeux tournés vers de grandes manoeuvres communes de paix, de progrès et de solidarité.
Le 1er avril 2021
Pour l’U.I.J.A.,
Lanciné CAMARA.

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Close
Please support the site
By clicking any of these buttons you help our site to get better