Abraham Sonty Koundouwaka poursuit la chanteuse nigériane Yemi Aladé en justice
Abraham Sonty Koundouwaka poursuit la chanteuse nigériane Yemi Aladé en justice

L’auteur de la chanson fétiche dödö n’est visiblement pas en odeur de sainteté avec l’artiste nigériane Yemi Aladé. Les deux anciens collaborateurs d’un featiring programmé ne conjuguent pas le même verbe.

Abraham Sonty Koudouwaka a déposé une plainte contre la star de la RNB, hier vendredi 19 avril 2019, a appris Aminata.com d’une source proche de l’artiste guinéen. La plainte est déposée au Tribunal de première instance de Kaloum. Cette juridiction de la presqu’île aurait saisi la gendarmerie de PM3 de Matam pour confisquer le passeport de la chanteuse.

En début de l’année 2018, Koundouwaka a signé un contrat de featuring avec Yemi Aladé pour onze mille cinq cent dollars américain (11500$). Le contrat inclurait l’enregistrement du son et la réalisation d’un clip de l’album « la haine de l’autre ». Mais, malgré plusieurs tentatives de relance Yemi Aladé aurait refusé de finaliser le featuring.

A lire aussi Koundouwaka annonce la sortie du clip de son tube Dôdô!

Pour l’enregistrement, le chanteur guinéen devait passer dix jours. Mais à cause de divers déplacements de mademoiselle Aladé en Europe, Kounkouwaka a passé un mois à Lagos. Un séjour prolongé qui lui a coûté 30 mille dollars.

Aujourd’hui, Koundouwaka exige la restitution de son argent du fait que la nigériane n’a pas honoré ses engagements. Ce samedi soir 20 avril, elle est attendue à Conakry pour participer au festival de la grillade. Reste à savoir si Yemi Aladé se verra confisquer son passeport dès sa descende d’avion à l’aéroport de Conakry-Gbessia. A suivre.

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com
alphanyla@gmail.com
+224 628 38 98 39