PolitiqueUncategorized

Ville morte : Kaloum grouille de monde

Au moment où nous mettions cette information en ligne, à 10h O5 mn, Kaloum, le centre-ville abritant l’administration et les affaires, grouille de monde comme d’ordinaire.

L’administration, les banques et assurances, le commerce, bref les services dans l’ensemble ont ouvert portes et fenêtres a constaté sur place, Aminata.com.

Dans les autres communes de la capitale, la circulation continue et aucun incident n’a été signalé. Sur l’autoroute Fidel Castro, habituellement calme, les embouteillages étaient visibles sur de nombreux axes, a-t-on remarqué de passage.

Toute fois, nombreux sont ceux qui sont sur le qui-vive, compte tenu de l’appel lancé par l’opposition, la semaine dernière, de faire de ce lundi 25 novembre, une journée ville morte pour dénoncer l’attitude de la Cour suprême. Cette dernière a, dans un arrêt rendu public le 15 novembre, confirmé les résultats de la CENI sur les élections législatives du 30 septembre passé.

La plus haute juridiction du pays a , en outre rejeté toutes requêtes formulées par les différents partis politiques, se déclarant « incompétente » en la matière.

B.Abdallah/Aminata.com

A LIRE =>  Guinée/Urgent : le prix du litre de carburant passe à 10. 000 GNF
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks