[dropcap class=”kp-dropcap”]C[/dropcap]ette idée qui a germé depuis quelques mois de présenter une candidature unique pour les prochaines échéances présidentielles de 2015 n’a pas l’air d’enchanter les acteurs politiques de l’opposition guinéenne.

Après Cellou Dalein Diallo qui s’est montré très vague sur la question,  c’est autour de Aboubacar Sylla président de l’Union des forces du Changement (UFC) de donner sa position sur la question. Celui qui ces derniers temps a joué le rôle de porte-parole de l’opposition républicaine aujourd’hui député à l’assemblée sous la bannière de l’UFDG semble ne pas être trop enthousiaste sur l’option de s’aligner derrière un candidat unique de l’opposition.

Aboubacar Sylla pour soutenir sa position a souligné la complexité du choix et la relativité des critères qui pour lui au lieu de renforcer l’opposition risque de faire naitre des frustrations et fragiliser l’unité. Plus loin il souligne que si l’éventualité s’imposait,Elhadj Cellou Dalein dernier challenger du chef de l’Etat et deuxième forces politiques en termes de représentativité à l’assemblée reste le plus indiqué.

Cette idée chèrement défendue ces derniers temps par Sidya Touré, résident de l’Union des Forces Républicaines (UFR) semble ne pas avoir une chance de voir le jour même si les uns et les autres soulignent que la sujet n’a jamais était soumis à l’ordre du jour au sein de l’opposition. Beaucoup d’observateurs pensent que sur le sujet une lutte de leadership pourrait resurgir.
Idrissa Somparé, Aminata.com
(224) 666566779/631900090
sompareidrissa@yahoo.fr

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here