A LA UNEPolitique

URGENT: un homme tué par balles à bout portant à Dar-es Salam

La journée ville morte largement suivie décrétée par l’opposition républicaine ce lundi 26 février 2018 à Conakry s’est soldée par au moins un mort et des blessés par balles.

Selon une source sûre, un jeune d’une trentaine d’années a été tué par les balles des forces de l’ordre à Dar-es Salam dans la commune de Ratoma en banlieue de Conakry.

Il s’agit de Boubacar Sidy Diallo, 32 ans, étudiant sorti pour acheter de l’eau à boire.

À en croire notre informateur, les forces de l’ordre ont tiré à bout portant sur la victime.  »Il avait le sachet d’eau en main », précise la source.

Dans une déclaration qu’il a faite aux environs de 19 heures 15, Cellou Dalein Diallo chef de file de l’opposition Guinéeenne a confirmé l’assassinat du jeune Sydi Diallo.

Une source qui s’est confiée à Aminata.com indique qu’une autre militante de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a été grièvement blessée lors d’une manifestation de l’opposition en marque de la journée ville morte.

Kadiatou Seck a été violemment bastonnée par des éléments des forces de sécurité. Malgré sa blessure, mademoiselle Seck a été amenée par des gendarmes à destination jusqu’ici inconnue.

Les principaux leaders de l’opposition dénoncent des fraudes électorales orchestrées par le gouvernement en complicité avec la commission électorale nationale indépendante. L’opposition promet d’intensifier les manifestations.

A LIRE =>  Palais du Peuple : Des Diplomates reçus par le CNRD !!!

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks