Cellou Dalein Diallo, président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)
Cellou Dalein Diallo, président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)


Cellou Dalein prévient: « nous n’accepterons pas des résultats truqués »
5 (100%) 1 vote

Déterminé plus que jamais, le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (l’UFDG), prévient qu’il  ne se laissera pas se faire cette fois-ci de toute tentative de truquage des résultats du scrutin du 04 février 2018 en faveur du parti au pouvoir le RPG arc-en-ciel.

Mercredi 07 février 2018, Cellou Dalein Diallo a tenu un point de presse au QG de son parti ou il a accusé les Commissions administratives de centralisation des votes (CACV) d’avoir triché les résultats de certaines villes et commune du pays. Selon le président de l’UFDG, Dubréka, Manéyah, Kindia, Dixinn, Matam et Matoto ont été infligés à l’UFDG, sans parler de Kissidougouou et de Nzérékoré où ils ont été complément spoliés par des commissions administratives de centralisation qui ont reçu des instructions et qui l’ont appliqué.

« Je suis vraiment triste pour notre pays et pour sa démocratie. Je voulais pour la terre de Guinée une démocratie exemplaire, une démocratie apaisée où on respecte les règles et le suffrage du citoyen. Mais vous vous rendez compte comme moi qu’on en est loin », a-t-il indiqué avant de commencer de lire sa déclaration.

Dans la lecture de la déclaration, l’ancien premier Cellou Dalein a rappelé que pour tenir ces élections, l’opposition était obligée d’organiser plusieurs manifestations, réprimées  dans le sang avec plusieurs morts, blessés et beaucoup de dégâts matériels important.

« Pendant que le peuple attend la publication des résultats issus de ce vote, dans plusieurs circonscriptions les CACV procèdent à l’annulation, à la substitution des PV dans des bureaux de vote favorable à l’opposition. Ce qui va entrainer inévitablement des résultats différents de ceux qui sont sortis des urnes », a-t-il déclaré.

Il a poursuivi son intervention en indiquant que le Peuple de Guinée connaît son attachement à la paix et à l’Unité du pays. « J’en ai donné la preuve à l’occasion des élections antérieures en 2010, en 1013 et en 2015, le un coup KO », a-t-il ajouté avant de dire que sa patience à des limites,  et il ne saurait d’avantage continuer à cautionner cette mascarade électorale.

« C’est pourquoi, je dis haut et fort que l’UFDG n’acceptera pas des résultats truqués », a prévenu M. Diallo.

Il a profité de l’occasion pour dire qu’il se  battra de toutes ses forces pour faire valoir la loi et faire triompher la démocratie dans le pays. Il a invité ses Militants et militantes du parti de rester mobiliser et vigilant pour protéger leur suffrage.

Les manifestations post électoral ont enregistré plus cinq morts dans le pays.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34



PARTAGER