A LA UNEPolitique

Taxe d’assainissement : Commune et commerçants accordent leurs violons

Après deux semaines de tractations entre l’équipe communale de Labé et certains commerçants qui trouvaient exorbitants les 15000 demandés au titre de taxe de l’assainissement, un accord semble avoir été trouvé et la poire s’est vue coupée en deux.

Le président de la chambre régionale de commerce, Elhadj Amadou Daka Diallo n’a pas éludé les difficultés franchies avant de parvenir à cet accord de principe :

« On a obligé les commerçants à faire un effort pour augmenter, ils ont difficilement accepté de rajouter 2500 sur le montant qu’il payait mais chaque magasin payera 1000 f pour accompagner la commune… »

Du côté de la commune, le responsable de la commission finance Younoussa Baldé a aussi tenu à préciser certains points de l’accord :

« Finalement on est tombé d’accord, sur quoi ?

De faire une réduction de 50% de la taxe d’assainissement soit de 15000 de revenir à 7500.

Mais pour le mois de janvier beaucoup ont déjà payé et pour traiter tout le monde sur le même pied d’égalité on leur a demander de payer les 22,24 et 30000 (NDLR : correspondant l’entièreté de la taxe qui divise)

La réduction commence pour le mois de Février. »

Elhadj Amadou Daka Diallo a fondu en interpellant les commerçants à respecter leur engagement et à la commune d’en faire autant.

A LIRE =>  Retour rapide à l'ordre constitutionnel en Guinée: les membres du FTA exhortent au CNRD, la création des conditions

Ousmane K. Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »