Aboubacar Soumah, leader du SLECG, syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée
Aboubacar Soumah, leader du SLECG, syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée

Après une semaine de négociation entre le gouvernement et le Syndicat Libre des Enseignants Chercheurs de Guinée (SLECG) pour une sortie de crise éducative, Tibou Camara, conseiller personnel du chef de l’État et son groupe semble êtres coincés au mur. Le gouvernement a soumis ce vendredi 09 mars 2018 une doléance aux grévistes pour suspendre la grève.

Cette grève qui a perduré depuis près un mois, Tibou Camara a demandé aux syndicalistes d’examiner avec bienveillance et indulgence les nouvelles propositions que le gouvernement vient de faire de manière à suspendre la grève et permettre à aux enfants de reprendre le chemin de l’école.

« Nous voulons cela parce qu’il savoir que l’avenir prometteur de notre jeunesse est plus important que tout ce que nous pouvons avoir comme frustrations ou colères légitimes », a-t-indiqué.

A l’issu de ces négociations, le gouvernement a réussi à honorer l’un de ses engagements pris, celui de payer l’arriéré du Salaire d’Aboubacar Soumah, principal acteur de cette grève. Il a reçu la totalité de son argent qui est l’une des propositions pour une sortie de crise.

Les négociations s’accentuent maintenant sur le remboursement des 40% et l’augmentation des salaires des enseignants. Suite à cette proposition du gouvernement, le SLECG compte tenir un rencontre à son siège samedi 10 mars 2018 avant de se prononcer pour la suite.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

PARTAGER