Rate this post

Elle vit dans la tourmente car elle voit avec impuissance sa carrière brisée. Malgré sa détermination à réaliser son rêve d’enfance de réussir dans l’athlétisme, Aicha Sy Savané est coincée. Handicapée physique, elle évolue dans un club de sprint où elle a défendu à plusieurs fois les couleurs de la Guinée à l’étranger. Mais, depuis plusieurs années, son avenir est “saboté”. Dans de compétitions où elle est conviée, elle se voit remplacer à la dernière minute par des gens qui “ne méritent pas”. 

Aujourd’hui, elle accepte de parler à la presse son cauchemar quotidien dans l’équipe nationale du handisport. D’après elle, son président de club bloque toutes ses chances de participer dans les compétions africaines et internationales. Son seul tort est d’avoir refusé à son patron le sexe.  Ce refus lui vaut maintenant d’être exclue dans toutes les rencontres sportives. Mlle Aicha voit son avenir “hypothéqué” depuis qu’elle a refusé une faveur  charnelle à son président de club, Paul Kolié. C’est un jour inoubliable pour la jeune athlète.

 

Elle est sélectionnée pour la compétition aux Jeux de l’avenir pour handicapés d’Afrique (JAPHAF).  Après une journée d’intense entraînement, M. Kolié lui demande de le rejoindre à Kipé pour récupérer ses collègues;  les équipements. Elle est  surprise, car, le même jour ses collègues avaient déjà reçu leurs outils. Malgré son interrogation elle répond quand même au rendez-vous. “J’ai  pris un taxi. A peine descendue du véhicule, il y a un gars qui était déjà sur les lieux pour me conduire vers mon président. Ce jeune m’a demandé si j’étais Aicha Sy Savané. Je lui ai répondu par l’affirmatif. Il m’a dit alors de le suivre qu’il a été envoyé par M. Paul Kolié pour me chercher. Je l’ai suivi et franchement je croyais venir au domicile du président“, explique-t-elle.

 

Mais à son fort étonnement elle découvre un motel. Les interrogations se multiplient sur  la nécessité de rencontrer son président de club dans un tel endroit. Tout de même, elle entre et voit son président  arrêté  en t-shirt bleu. “Je suis donc rentrée et il m’a demandé de m’asseoir. Prise par la honte, je lui faisais dos quand il s’est levé pour venir me tenir au niveau des clavicules et se mettre à me masser, à me caresser. Je l’ai repoussé et lui ai dit que ce n’était pas cela qui m’amenait là“, témoigne-t-elle en pleure.

 

La réaction de Paul ne se fait pas attendre, il supprime Aicha de la liste des retenus pour les compétitions. ” Je lui ai dit encore une fois que je ne suis pas venue pour ça. Et si c’est pour m’amener dans des motels et me faire des bêtises pour que je représente ma Nation à des rencontres, je préfère me retirer“, ajoute-t-elle.

 

Mlle Aicha interpelle  sans succès les autorités  à tous les niveaux sur les agissements du président de son club. Paul Kolié fort du silence des autorités sportives multiplie le blocage: “Au mois de septembre dernier, il m’a fait retourner d’un voyage d’une compétition qui se tenait en France au profit d’un autre“. Aujourd’hui, en âge avancé, sans métier, elle voit sa carrière brisée à petit feux. Mais malgré les “ségrégations” dont elle est victime, la jeune athlète ne désarme pas et  continue de pratiquer son sport favori.

 

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com
alpha.oumar@aminata.com
+224 666 62 25 24

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here