A LA UNEEducation

Siguiri: des responsables d’écoles s’approprient des outils d’enseignement

Ce Jeudi 14 juillet,la DPE de Siguiri a mis en place une séance de formation des responsables d’écoles. Lobjectif, c’est la conception et l’utilisation des outils de suivi et d’encadrement de proximité.Cette formation vise à améliorer les conditions d’enseignement et guérir les maux auxquels ils sont confrontés.Ils sont au nombre de 90 responsables d’écoles qui sont à l’école de la formation dans le cadre de la conception et l’utilisation des outils de suivi et d’encadrement de proximité.C’est le directeur prefectoral de l’éducation de Siguiri qui a ouvert cette séance de formation à l’école primaire Mamady Keita:<<cette formation initiée par le ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation a pour objectif, préparer les responsables d’écoles à la conception des outils et d’encadrement de suivi,pourque l’ouverture prochaine soit une réussite, pour enfin éviter le taux d’échec élevé>>, a dit Issa Kouyaté DPE par intérim de Siguiri.

Cette formation initiée par la direction préfectorale de l’éducation de Siguiri consiste principalement à rehausser le niveau des responsables d’écoles comme souligne Mory Doumbouya chef cellule de la formation continue à la DPE de Siguiri:<<cette initiative est mise en place par notre ministère, il faut préparer les responsables d’écoles,les encadreurs,par si l’enseignement est plus formé que son responsable,il ne fera du sérieux alors il faut qu’on sorte de cette ornière c’est à dire former les responsables d’écoles pour la réussite, pour les suivis>>, dit’il.

A LIRE =>  L'État Guinéen veut-il rompre avec Rio Tinto et Wcs dans le projet Simandou?: «des sociétés responsables, riches et...sont à l'attente», annonce le ministre des Mines

Répondre aux aspirations du ministère de l’enseignement pré-universitaire et l’alphabétisation devrait être le bâton pélerin à tous les niveaux des autorités éducatives:<<un enseignant mal formé,formera mille faux cadres,et les conséquences seront immédiatement sur le pays, après cette formation nous attendons un bon rendement dans les écoles,une bonne gestion>>a dit Balla Condé formateur.

Il faut retenir que depuis plus d’une décennie,on s’aperçoit que la qualité de enseignements apprentissages se détériore au fur à mesure que se succèdent les promotions d’enseignants.Alors l’État devrait s’impliquer d’avantage pour nettoyer l’image de l’éducation guinéenne.

Moussa gberedou Condé correspondant régional 

(+224) 625 380 652

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »