A l’occasion des élections communales et communautaire qui pointent à l’horizon, Dr Sékou Kourouma a mis en garde les militants du PRG les enjeux que pèsent sur ces élections.

Il l’a fait ce samedi 19 août 2017 lors de l‘Assemblée hebdomadaire du parti.
Dans le but de gagner les élections communales et communautaires, le RPG décide d’envoyer des missionnaires dans tout le pays y compris à Conakry. Ces missionnaires vont identifier les attentes de la population explique Dr Sékou Kourouma. «A l’occasion des élections passées il y a eu des promesses électorales non tenues il s’agit d’identifier toutes les promesses, les besoins et les attentes des populations pour les recenser».

Avec les derniers événements au niveau de la commission électorale nationale indépendante (céni), il précise que le rôle de ces missionnaires est de s’intéresser également aux élections communales «il y a eu un nouveau président à la céni. Donc cela veut dire que nous irons irrémédiablement aux élections d’ici la fin de l’année. Il nous reste à peine quatre mois. Il s’agit des élections locales, donc les missionnaires doivent expliquer aux militants les enjeux de ces élections».

L’ex ministre de la fonction publique a souligné que le souhait du RPG est : «de gagner les 60 jusqu’à 80% des collectivités».

Selon lui, si le RPG perd ces élections : « nous allons perdre le contrôle sur les collectivités. Il n’y aura plus de contacte entre le pouvoir et la base. Parce que les communes constituent l’intermédiaire directe entre le pouvoir et la population».
Remporter les élections locales prépare d’éventuelles victoires qui sont celles : «des élections législatives et la présidentielle de 2020», conclu Dr Sékou Kourouma.

Lamarana Diallo
+224 623 27 55 45
flamarana94@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here