Safioulaye bah, préfet de Labé

Après le démantèlement d’un  groupe  de  voleurs  de  bétail  à Dionfo, la  semaine  dernière et  la  découverte  d’un  parc de  39 bovins, le  domicile  de  l’un  des  présumés  voleurs a  été  incendié.

A l’aval de  cette situation, invité  de  l’émission halein  fop  du jeudi  dernier, Elhadj Safioulaye Bah préfet  de  Labé est sorti  de  sa  réserve.

« A la découverte  du  parc  illicite, nous  avons  demandé  à  chaque  plaignant de  se recenser  et  de  tenir  ce  qu’il  croit  être son  animal jusqu’à  ce  que l’affaire  soit  décantée.

Nous ne pouvions  pas  ne  pas  aller protéger  les voisins surtout que le domicile du présumé  voleur a  été incendié avec son  contenu.

S’il est jugé et reconnu coupable des faits qu’on lui reproche, ce  sont ses biens qu’on  vendra  pour  indemniser  ses  victimes, mais ils  ont expressément  détruits ses  biens. On a même vu des tôles  arrachées  à s  maison qu’un  homme trimballait (NDLR : quand il  nous a  vu  il  s’est  enfui  sans  le  butin).

Beaucoup disent que c’est un voleur multirécidiviste qu’on appréhende et relâche à tout moment, mais  dans  ces  circonstances, il sera  relâché car  les  preuves  de  sa  culpabilité  ont  été effacées , d’autres  les  ont volé… »

Le préfet a aussi souhaité que  les  citoyens comprennent  le  fonctionnement  de  la  justice et  ne se  venge  pas  en rendant  une  justice  privée .

                                                                                                                                       Ousmane K. Tounkara