Trois jeunes lauréats meilleurs entrepreneurs de l’année de SADEN 2019
Trois jeunes lauréats meilleurs entrepreneurs de l’année de SADEN 2019

Au cours de la première journée du salon des entrepreneurs de Guinée (SADEN) qui se tient depuis hier mercredi 13 mars 2019 dans un réceptif hôtelier de Conakry, un concours de présentation des projets a eu lieu. A l’issus de ce concours, les membres du jury ont alloué trois prix aux meilleurs jeunes entrepreneurs de l’année.

Ils ont été repérés parmi tant d’autres à l’aide d’un concours s’adressant aux aspirants entrepreneurs guinéens en association avec les incubateurs Saboutech, Osez innover et les Studios Kirah, qui ont développé un solde projet dans les secteurs de l’agrobusness, la culture, et l’entrepreneurial social.

Les finalistes ont présenté leurs projets devant un jury composé de représentants issus de l’écosystème entrepreneurial. Lisez en dessous les réactions des lauréats.

Bangoura Bangaly: « nous avons un projet intitulé ’’dognin fangnin’’ qui signifie bonne nourriture. C’est la transformation du manioc en couscous d’atchiéké frais sans aucun adductif conservable pendant 1 mois. Donc notre objectif, c’est de nourrir les populations guinéennes avec un prix raisonnable. C’est aussi de consommer des produits locaux et des produits de qualité avec un produit sain. Je suis vraiment content et fier de ce prix, et je remercie les organisateurs et tous les partenaires techniques et financiers qui sont derrière le projet. Parce qu’une idée sans énergie ne peut pas aller nulle part. Avec ce prix, je peux avoir plein d’opportunité à l’échelle nationale et internationale et je pense que c’est le début du commencement et nous allons faire beaucoup de choses, on ne sert pas seulement de ce prix et l’incubation qu’ils nous ont proposé pendant 5 mois va nous aider beaucoup à améliorer nos produits et aller de l’avant. Ça c’est un grand avantage, c’est une évolution, c’est un avancement ».

Ayant gagné avec son projet cauris wear, dans la catégorie, tourisme et culture, chose qui lui vaut 5 millions de francs guinéens et 6 six d’incubation au studio Kirah, Abdourahmane Diallo, s’est exprimé ainsi par rapport à son sentiment : « Le premier thème sur lequel nous travaillons, c’est la marque cauris. Des Tee-shirts de qualité imprimés de motif et parfois, on met le cauris cousus à la main avec finesse. Donc c’est inspiré de la coutume des chasseurs et danseurs africains qui sont vêtus d’habits avec des cauris et amulettes pour la protection ou porte bonheur. Donc, par ce projet nous comptons moderniser concept afin de pouvoir exporter notre culture. On s’est fait connaitre à travers ce prix et j’espère qu’avec l’incubation on va pouvoir établir un business plan solide afin d’avoir un investissement et qu’on puisse offrir à des prix raisonnables. Parce que pour l’instant, notre clientèle cible, c’est les clients des hôtels, des touristes et la diaspora. »

Pour cet autre jeune primé, Mamadou Cellou Diallo étudiant en L3 génie informatique à l’université Amadou Dieng. Il est programmeur de formation.

« Aujourd’hui j’ai présenté le projet Djawo qui est un dispositif électronique qui possède en son sein des informations personnelles, identiques à la carte d’identité nationale. Il possède également des informations médicales dans lesquelles, il y a le groupe sanguin, les allergies, les antécédents maladifs plus les numéros des personnes à contacter d’urgence.

C’est un dispositif qu’on peut mettre dans n’importe quel support. Que ça soit un bracelet, une chaîne, sur la monture d’une bague ou une montre.

Le fait que je serai financé et incubé, me donne une plus grande visibilité dans le marché. Donc, j’ai la possibilité de faire plus connaître le produit et en faire profiter à plus de monde ».

Ce salon des entrepreneurs de Guinée (SADEN), organisé par l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi en partenariat avec le Centre du Commerce International à Conakry prendra fin ce jeudi 14 mars 2019.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel: (+224) 656 77 52 34

PARTAGER