A LA UNEPolitique

Refus d’agrément à l’ADR: Alpha Oumar Taran n’exclut pas de saisir la haute cour de justice de la CEDEAO

Face au refus des autorités guinéennes d’octroyer un acte d’agrément à l’Alliance pour la démocratie et le renouveau (ADR), les responsables du parti hausse le ton et promettent de continuer le combat jusqu’à obtenir satisfaction.

Dans un entretien avec des journalistes, Alpha Oumar Taran Diallo leader de l’ADR a promis de saisir la haute cour de justice de la CEDEAO.

«C’est toujours le statuquo. Au mépris de la loi,  le gouvernement guinéen refuse toujours de délivrer l’acte d’agrément de l’alliance démocratique pour le renouveau. Mais nous, nous considérons que leur silence est une acceptation. Nous sommes en train de mener des activités sur le terrain. Nous sommes en train de nous battre. C’est sûre que d’ici les législatives, nous aurons l’agrément. On va passer par tous les moyens légaux pour jouir de notre droit constitutionnel. Nous allons continuer le combat dans le cadre du respect de la loi jusqu’à l’obtention de ce document », a-t-il indiqué.

Les prochaines actions à mener

«Nous allons organiser certainement deux actions de façon parallèle. Peut-être saisir la haute cour de justice de la CEDEAO et en même temps chercher à avoir une autre solution au niveau local ici parce que nous aurons la possibilité d’adhérer à un parti politique. Et après faire un congrès pour faire passer nos idées ».

A LIRE =>  Banlieue de Conakry: le contenu d'une maison parti en fumée dans un incendie

A en croire les responsables de cette formation politique, les dossiers pour l’obtention de l’agrément de l’ADR ont été déposés depuis un peu plus de deux ans au ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »