Rate this post

Professeur Hassane Bah médecin chef de la médecine légale aux centres hospitalo-universitaires(CHU) de Conakry a apporté un démenti ce jeudi 26 octobre 2017 à des déclarations faites dans une radio de la place où on a accusé les responsables de l’hôpital Ignace Deen de réclamer 4 millions de francs guinéens par jour pour la conservation d’un corps.

«J’ai entendu dire qu’on demande 4 millions de GNF par jour pour la conservation d’un corps. La conservation d’un corps n’a jamais coûté 4 millions ici. C’est une exagération. A la morgue de l’hôpital Ignace Deen, le tarif est passé de 20.000 francs à 50.000 francs guinéens. Je m’en vais vous dire que depuis une semaine, la morgue de notre hôpital ne fonctionne pas. Tout simplement parce que les chambres froides sont en panne», a-t-il dit dans une interview accordée à l’agence guinéenne de presse.

Poursuivant, il a fait savoir que c’est ce mercredi 25 octobre 2017qu’une société de construction de la place a offert à l’hôpital deux chambres froides de vingt(20) places suite à une correspondance administrative au ministre de la Santé.

Aux dernières nouvelles, la société donatrice a commencé l’installation des deux chambres.

 

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here