A LA UNENouvelles des Regions

Pita: au moins 11 cases, une maison en béton et leur contenu ravagés par un feu d’origine inconnue dans la commune de Doghol Touma(Maire)

Un feu mystérieux fait des ravages depuis le mercredi 30 décembre 2020 à N’Dalao, un district relevant de la commune rurale de Doghol Touma, préfecture de Pita en moyenne Guinée. Selon notre informateur, il n’y a pas eu pour l’instant de perte en vie humaine mais 11 cases, une maison en béton et leur contenu ont été calcinés.

Joint au téléphone par un Reporter de Aminata.com ce lundi 04 janvier 2021, Monsieur Ibrahima Diallo, Maire de la commune rurale de Doghol Touma a confirmé l’information.

« C’est dans l’après-midi du mercredi 30 décembre dernier aux environs de 14 heures que ce feu mystérieux s’est déclaré à N’Dalao. Le mercredi, deux cases sont parties en fumée avec leur contenu. Le lendemain jeudi 31 décembre, trois autres cases et leur contenu sont calcinés et le vendredi 1er janvier, d’autres cases et une partie d’une maison en béton sont parties en fumée. Ce sont ces 11 cases et une maison qui sont brûlées pour l’instant à Silaty et Pellel, deux villages relevant du district de N’Dalao. Ce n’est pas la première fois que cela arrive dans notre commune rurale. En 2017, si j’ai une bonne souvenance comme je n’ai pas des papiers en main, environ 140 habitations étaient parties en fumée dans les districts de Doucky, Boulléré, Doukoukou et Taïré Raghabhé. Cela avait touché une partie de Timbi Tounny », explique le maire de Doghol Touma.

A LIRE =>  Lettre ouverte//Monsieur le Président de la Transition: Evitez toute brimade à la presse (Par Oumar Kateb Yacine)

Le maire a profité de l’occasion pour inviter les ressortissants de Doghol, le gouvernement, les organisations non gouvernementales et les personnes de bonne volonté de venir en aide aux sinistrés qui ont tout perdu.

« Cette invite va surtout à l’endroit du gouvernement qui a la plus grande force pour aider les populations. C’est la période des récoltes. Les citoyens avaient fini de récolter, malheureusement tout est parti en fumée. C’est triste. Comme c’est la saison sèche, les sinistrés peuvent passer la nuit dehors mais s’il n’y a pas à manger, c’est compliquer », a conclu l’élu.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks