orange guinee guicopres uba guinee votre

« Nos revendications sont plus importantes que la fête de l’indépendance », déclare Sékou Koundouno

Après avoir subi une répression contre leur sit-in avec certains leaders politiques et syndicalistes devant la cours constitution pour protester contre la destitution illégale de Kelafa Sall jeudi 27 septembre 2018, la cellule Balai Citoyen a décidé d’animer un point de presse à son siège pour faire le point de la journée.

Dans l’intervention du coordinateur Balai Citoyen, il a insisté sur la marche qu’ils ont projette le lundi 1er octobre prochain qui tombe à la veille de la fête de l’indépendance du pays.

« On va chercher à sécuriser et encadrer notre marche pour ne pas que nos libertés entravent celle des autres. Dans la mesure où la constitution guinéenne nous confère le droit que l’Etat qu’on les écrivent en termes d’information pour qu’ils viennent nous sécuriser, s’ils n’ont pas dans cet esprit, nous on va marcher qu’il nous autorise ou pas. Ça sera de la tannerie, en passant par l’aéroport et au pont de Kénien avant de dévier pour le carrefour Belle vue et jusqu’à l’esplanade du stade du 28 septembre le point d’arriver », a indiqué Sékou Koundouno.

Concernant la célébration de la fête du 02 octobre prochain prévue sur toute l’étendue du territoire national, il a laissé entendre qu’ils ne préfèrent pas la fête de l’indépendance avec toutes ces privations de liberté.

« A date, 4 quatre journalistes sont convoqués à la DPJ, il y a le camarade Cheick Touré en prison, on interdit des manifestations politiques et sociales, les sit-ins sont interdits. Ne pensez-vous pas que la démocratie guinéenne est menacée ? », s’interroge-t-il avant de dire que : « nous, on estime que nos revendications de protestation sont plus importantes que cette activité où on dépensera des milliards et le peuple ne saura même pas où ces milliards vont réellement ».

Pour lui, Balai Citoyen ne se bat pas pour qu’il ait raison, il se bat plutôt pour ne pas être complice et il continuera à se battre pour que toutes les dérives contre la démocratie, qu’en aucun cas que le Balai Citoyen ne soit complice.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »