A LA UNEEducation

Non payement du 9eme mois aux enseignants du privé : « pourtant les parents d’élèves paient 9 mois», déplore le ministre Guillaume

Le numéro 1 du département de l’éducation nationale et de l’alphabetisation a eu un tête-à-tête hier vendredi, 22 juillet 2022 avec les fondateurs des écoles privées de Guinée. Au cours de cette rencontre qui a eu lieu à la Direction de l’Institut Nationale de Recherche Pédagogique (INERAP), sise dans la commune de Dixinn, Guillaume Hawing a condamné certaines pratiques peu catholiques des acteurs du privé, notamment le refus du paiement du 9eme mois aux apprenants des écoles privées.

Plusieurs autres points étaient au menus. Ces rencontres selon le ministre, s’inscrivent dans le cadre de poser un diagnostic du système éducatif de notre pays afin de corriger les défaillances existant depuis des décennies.

« L’école n’est pas un centre de marchandages. C’est un centre d’instruction et d’éducation», a d’abord indiqué le ministre.

En Guinée, les données récentes font état de 16.075 établissements dont 6.984 pour l’enseignement pré-universitaire privé, pour un total de 2.996 204 élèves dont 1.215 980 pour l’enseignement pré-universitaire privé. Conscient de cet effort des fondateurs qui rendent un grand service à l’État, Guillaume Hawing n’a pourtant pas été empêché de dire les cadres vérités à ces acteurs éducatif.

« Vous vivez de ça parce que c’est la sueure de vos fronts. Nous savons que lorsque vous engagez les enseignants et vous les payer, c’est une manière de rendre un grand service à l’État. Ce qu’on vous demande, c’est d’aller jusqu’au bout. Faites ce que vous faites et continuez à faire ce que devez faire. Refusez qu’un enseignant qui vient vous aider à développer votre entreprise ne sois pas satisfait du traitement. Cela constitue un péché. Nous avons déjà assez de plaintes. Les fondateurs ont refusé de payer 9 mois, pourtant les parents paient 9 mois. Excusez-moi, ça fait mal, mais c’est ça la vérité. Faites les contrats avec les enseignants. Nous ne vous demandons pas de payer 11 ou 12 mois mais de grâce, acceptons de payer ce qu’ils font comme travail. C’est d’ailleurs une recommandation prophétique. Un homme qui travaille pour toi, avant que la sueure ne sèche sur son front, paie lui son argent. C’est cette demande que nous faisons aux fondateurs. Le traitement est une source de motivation, un bon traitement», a lancé le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabetisation.

A LIRE =>  Guinée : le juge Francis Kova renvoie au 12 septembre prochain, le procès dans l'affaire de faux médicaments saisis au port de Conakry

Sâa Robert Koundouno

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »