orange guinee guicopres uba guinee votre
Sékou Koundouno, leader du balai citoyen
Sékou Koundouno, leader du balai citoyen

Guinée : une ONG appelle les autorités à résoudre les anomalies sur le fichier électoral

Après l’opposition guinéenne qui a exigé la révision du fichier électoral avant l’organisation des prochaines élections, c’est l’ONG Balai Citoyen à son tour qui hausse le ton à travers un communiqué qu’il a rendu public ce lundi à Conakry.

Dans sa déclaration, la Cellule Balai Citoyen exhorte la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de prendre en compte les recommandations du groupe d’experts concernant la révision du fichier électoral.

« Une réunion entre les parties prenantes au dialogue politique a eu lieu le vendredi 19 avril dernier concernant la révision du fichier électoral. Cette rencontre faisait suite à la publication du rapport d’audit du fichier électoral réalisé en août 2018 par un pool d’experts de l’Union européenne, de l’OIF et du PNUD. L’audit a permis de mettre le doigt sur une série d’anomalies et pas moins de 77 recommandations ont été émises afin d’y remédier », a-t-on lu.

Poursuivant le communiqué, cette ONG a fait savoir que la qualité de ce travail d’audit est à souligner. « La révision du fichier électoral est une étape cruciale afin d’assurer des élections crédibles. Les enseignements de ce rapport doivent absolument être exploités. A cet effet, la Cellule Balai Citoyen se permet de rappeler aux autorités compétentes de ne pas en rester là. Il est à présent de leur devoir de prendre toutes les dispositions pour que ces recommandations soient effectivement prises en compte, cela y va de la crédibilité de l’institution électorale, du processus électoral et de la confiance entre les acteurs politiques. Inutile de rappeler que la non application des recommandations issues de l’audit du fichier électoral peut être à la base de nouvelles crises sociales et politiques, chose qui n’est pas actuellement un vœu du vaillant peuple de Guinée ».

A cette la Cellule Balai Citoyen exige afin que tout soit fait pour que les élections législatives puissent se tenir avant la fin de l’année 2019. A cette occasion, elle a rappelé que ces élections devaient initialement se tenir en septembre 2018. Il est temps !

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel: (+224) 656 77 52 34

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »