Mines : la Guinée a fait des progrès significatifs en 2019 selon ITIE

Des membres de l'Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) lors d'une conférence de presse
Des membres de l'Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) lors d'une conférence de presse
Pour la transparence et redevabilité dans le secteur minier en Guinée, L’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) a animé une conférence de presse lundi 09 septembre 2019 à la maison de la presse de Conakry. Objectif, présenter la norme de l’organisation de l’année en cours et des mesures correctives en préparation de la prochaine Validation.

L’ITIE est une organisation pour la bonne gouvernance du secteur minier.  La Guinée étant l’un des pays membres, une mission de suivi et de l’appui a effectué une visite de travail à Conakry.

Selon le représentant pays ITIE Afrique, pour ce qui est du suivi,  il y a eu une validation qui vient de sortir et cette validation à conclu que de façon générale, la Guinée a fait de progrès significatif mais il y a encore des choses à améliorer, « ce que nous appelons mesures colectives. Donc,  il y a pas mal de mesure collectives qui concernent la gouvernance interne de l’ITIE elle même mais aussi les questions la façon dont les permis sont octroyés et les critères dans le droit de permis,  c’est des informations que nous demandons à ce qu’elles soient publiées selon la norme internationale qui est applicable à tous les pays membres», à indiqué Mamadou Mady Baldé.
De poursuivre, il a souligné : « il y a des informations qui sont demandées pour ce qui est de la façon de nos rapports, des informations recommandées entre les entreprises et l’Etat et s’assurer que ces informations sont completes et de façon fiable. Il y a une dimension de suivi de recommandation qui sont faites dans des rapports précédents pour s’assurer de sa mise en œuvre et que ces résultats continuent à amener un impact dans la mise en œuvre de l’ITIE si aussi les ressources bénéficient aux citoyens», a-t-il précisé.
Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com
Tel: (+224) 656 77 52 34