Mauvaise gestion à Dinguiraye : le Député uninominal veut voir plus claire
Noter l\'article

Depuis plusieurs années des ristournes de la production de l’Or dans la préfecture de Dinguiraye sont versées aux autorités préfectorales de cette localité. Mais en réalité, les infrastructures réalisées dans certains endroits laissent à désirer.

Le député uninominal de Dinguiraye, Honorable Dr Fodé Maréga ne veut plus voir une telle situation se reproduire dans la préfecture de la Cité Sainte d’Elhadj Oumar Tall (où tout est urgent en même temps). Raison pour laquelle, à l’occasion d’une plénière à l’hémicycle de l’Assemblée nationale, l’élu de cette préfecture sous la bannière de l’UFDG s’est adressé au Ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba.

https://aminata.com/dinguiraye-les-collectivites-locales-risquent-de-perdre-encore-leur-argent/

«Monsieur le Ministre des Mines et de la Géologie, aujourd’hui à Dinguiraye nous avons à l’arrêt le conseil préfectoral de développement qui est généralement l’organe qui est en charge de la bonne gestion des ristournes que versent la Société Minière de Dinguiraye (SMD) à cette Préfecture. L’absence d’un CPD a fait que notre préfecture a été victime pendant plusieurs années d’une gestion opaque de ces fonds. Nous voulons maintenant l’installation très rapidement d’un autre conseil préfectoral de développement qui sera capable de gérer cette fois si nos fonds bloqués à Léro à notre demande. Car, ni la population, ni les fils ressortissants et nous députés ne voulons que les autorités préfectorales se servent de ces fonds, comme par le passé », a-t-il indiqué.

Mais l’honorable Dr Maréga n’est pas totalement rassuré, raison pour laquelle, il a demandé au Ministre des mines d’affirmer sa position relative au blocage de l’argent devant le Parlement guinéen : « je voudrais m’assurer ici, devant la représentation nationale que le ministre des Mines et de la Géologie est d’accord avec cette position de conserver cette somme allouée à la préfecture de Dinguiraye jusqu’à la mise en place d’un organe capable de contrôler la gestion de ces fonds de façon transparente », a-t-il insisté.

https://aminata.com/dinguiraye-les-collectivites-locales-risquent-de-perdre-encore-leur-argent/

Le ministre qui était en instance de voyage n’a pas pu répondre aux inquiétudes du parlementaire. Mais, l’honorable Amadou Damaro Camara, a promis la mise en place très rapidement une commission d’information parlementaire qui doit rencontrer certains départements ministériels dont celui des mines et de la géologie. C’est au cours de ces rencontres, plusieurs questions des députés seront débattues.

Oumar M’Böh pour Aminata.com

+224 622 624 545/666 369 744

mbooumar@gmail.com

 

PARTAGER