A LA UNEPolitique

Manifestations de rues: le FNDC va défier le CNRD dès le 23 juin prochain

Le Front National pour la Défense de la Constitution FNDC veut désormais passer par la vitesse supérieure afin de se faire entendre par une manifestation pacifique, prevue pour le 23 juin 2022. Malgré l’interdiction par le Comité National pour Rassemblement et le Développement CNRD, de tout attroupement jusqu’aux campagnes électorales, ce mouvement social n’en compte pas obtempérer.

À en croire les membres du front, la violation « répétée de la charte de la transition par le CNRD » et la volonté des militaires susceptible de s’éterniser au pouvoir, sont entre autres, les raisons de cette manifestation. Cette marche selon eux, sera également une occasion de réclamer l’ouverture d’un cadre de dialogue et du procès sur des crimes du sang, la mise en place d’un délai raisonnable et consensuel de la transition, le respect des droits de l’homme.

DÉCLARATION DU FNDC

Considérant les violations répétées de la charte de la transition par le CNRD ;

Considérant la volonté manifeste de la junte de s’éterniser au pouvoir ;

Considérant le refus du CNRD de dialoguer avec les forces vives de la nation pour définir la durée de la transition conformément à l’article 77 de la charte de la transition, malgré les multiples demandes des acteurs sociopolitiques et de la communauté internationale;

A LIRE =>  Manif du FNDC: Mohamed Béavogui gagne finalement la bataille

Considérant la gestion unilatérale de la transition par la junte;

Prenant la mesure des risques perceptibles de l’échec de la transition, fruit de la lutte démocratique des citoyens pro-démocratie ;

Déterminé à sauvegarder les acquis démocratiques chèrement conquis par le vaillant peuple de Guinée ;

Le FNDC informe l’opinion nationale et internationale qu’il organisera une manifestation citoyenne et pacifique le jeudi 23 juin 2022, dans le grand Conakry, conformément aux articles 20 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, 21 du Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques, 11 de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, 34 et 8 alinéa 2 de la charte de la transition Guinéenne.

Cette manifestation vise à exiger du CNRD LA SATISFACTION des revendications suivantes:

1- L’ouverture d’un cadre de dialogue entre le CNRD, les acteurs politiques et de la société civile, conformément à l’article 77 de la charte de la transition, avec la facilitation de la CEDEAO;

2- La fixation d’un délai raisonnable et consensuel de la transition au lieu des 36 mois imposés par le CNRD et qui ne reposent sur aucune base objective;

3- La publication de la liste nominative des membres du CNRD et la déclaration des biens des autorités de la transition ;

A LIRE =>  Doghol Touma(Pita): Thierno Madjou Bah, responsable de la jeunesse assassiné

4- Le respect des droits de l’Homme ;

5- L’ouverture du procès des crimes de sang.

Le FNDC tient à informer l’opinion nationale et internationale qu’il adressera, dans la perspective de l’organisation de cette manifestation pacifique, une lettre d’information aux autorités conformément à la réglementation en vigueur en République de Guinée, dans laquelle il indiquera l’itinéraire de la marche et les dispositions pratiques à prendre pour sa réussite.

Le FNDC appelle les citoyens pro-démocratie et épris de justice à la mobilisation générale pour faciliter le retour rapide à l’ordre constitutionnel dans la paix et la quiétude sociale.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons.

Conakry, 10 Juin 2022

Coordination Nationale du FNDC

TransitionMandatMaara #FNDCFOREVER

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »