Mamou : la mairie double le prix de l’extrait de naissance

Top de nos lecteurs

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....

Chérif Abdallah: “Alpha tue le peuple et le pays”

DECLARATION GOHAÀ l’occasion de l’oraison funèbre de William Sassine, un ministre de l’actuel gouvernement avait dit « le 1er président de la Guinée avait...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Les citoyens de la ville carrefour Mamou sont un peu échaudés par la dernière résolution sortie du chapeau de leurs élus.

Les derniers cités ont à l’issue d’une rencontre interne décidé de revoir à la hausse, le prix locatif de tous les espaces commerciaux sous son aile et comme si cela ne suffisait pas a aussi fixer le prix du certificat d’acte de naissance à 20000 francs soit le double du prix d’acquisition jusque là en cours.

A LIRE =>  Elhadj Sory Dioubaté, ancien gouverneur de Conakry sera inhumé demain mercredi

Mamadou Alpha Barry, officier de l’Etat civil comprend le désagrément citoyen et a tenu a préciser que l’acte est collégial et concerne toute l’équipe communale tout en expliquant que les motivations ne sont nullement celles de s’enrichir illégalement.

L’ancien président de la délégation spéciale a quant à lui expliqué  que la mairie est confrontée à la nécessité de respecter le smig pour ses contractuels et ce dessein commande un effort au plan des entrées de recettes.

Cette résolution des élus de Mamou ne risque-t-elle pas de faire tâche d’huile et de se métastaser dans les autres communes urbaines et rurales ? Va savoir.

Ousmane K. Tounkara

A LIRE =>  Dr Faya Millimouno se dit déçu de sa corporation politique
- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....

Chérif Abdallah: “Alpha tue le peuple et le pays”

DECLARATION GOHAÀ l’occasion de l’oraison funèbre de William Sassine, un ministre de l’actuel gouvernement avait dit « le 1er président de la Guinée avait...

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...
0 Shares
x