La découverte des corps sans vie est devenue récurrente dans la commune urbaine de Mamou. Le dernier cas en date est celle d’une mère de famille âgée d’une cinquantaine d’années le samedi 14 octobre 2017 à Poudrière dans la ville de Mamou en moyenne Guinée.

Selon des sources citées par les médias publics, le corps sans vie en décomposition de Madame Fatoumata Sow vendeuse de fruits et légumes âgée d’environ 55 ans et mère de quatre enfants a été découvert dans sa chambre quatre jours après sa mort.

A en croire le chef du quartier Poudrière c’est l’un des enfants de la défunte qui a retrouvé le corps de Fatoumata Sow quatre jours après l’avoir perdu de vue. Ne voyant pas sa mère et n’ayant aucune nouvelle d’elle, le jeune est venu défoncé la porte de la chambre où elle habitait. Il a trouvé le corps sans vie allongé dans le lit.

 

Alertés, les autorités locales, la brigade de recherche de la ville carrefour, des éléments du tribunal de première instance de Mamou et des médecins légistes se sont transportés sur les lieux. Après le travail de ces derniers, il a été confirmé que Fatoumata Sow est effectivement morte il y a quatre jours.

 

Pour l’instant, les causes de cette mort restent inconnues. Ces dernières semaines, plusieurs corps sans vie ont été retrouvés dans la commune urbaine de Mamou mais aussi dans la préfecture de Labé.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com
(+224) 622 304 942

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here