[dropcap class=”kp-dropcap”]L[/dropcap]’actuel directeur général de la caisse nationale   de la sécurité sociale, Malick Sankon qui depuis l’arrivée d’Alpha Condé au pouvoir occupe ce poste serait-t-il menacé à ce poste tant convoité? C’est l’interrogation que nos confrères de la radio espaces sont posés ce matin.

Selon certaines sources soutenues dans cette émission, l’ex président de la Cause Commune LCC qui a apporté son soutien au Chef de l’État lors de présidentielle de 2010 serait victime d’une manœuvre souterraine pour l’extirper à ce poste. Selon nos confrères plusieurs postulants s’activent auprès du ministre Sanaba Kaba, actuelle ministre des affaires sociales.

[dropcap class=”kp-dropcap”]P[/dropcap]lusieurs fois au premier front dans la défense de l’actuel régime contre la classe politique de l’opposition qui n’a jamais tardé à le pointer de doigt à travers des accusations de manipulations. Son bras de fer avec le leader Cellou Dalein Diallo et l’accusation portée contre sa personne d’influencer les résultats lors des législatives au compte de la commune de Matoto illustrent à suffisance que l’homme a servi de souffre-douleur du régime.

Si cette annonce se matérialisait les prochaines semaines, une éventualité à prendre avec des pincettes signifierait-t-elle qu’un autre soutien de première heure  du RPH version arc en ciel serait débarqué ? Rien n’est encore sûr et les jours qui suivent édifieront.

Idrissa Sompare/aminata.com
2224666566779

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here