Les leaders politiques de l’opposition n’entendent pas accepter les résultats définitifs proclamés par la Cour suprême hier vendredi. A l’issue d’une réunion tenue ce samedi 16 novembre au quartier général de l’UFDG, l’opposition, a dans une déclaration “déploré la cour s’est déclarée incompétente”.

Et pourtant, rappelle-elle, la cour suprême avait procédé à l’annulation de certaines circonscriptions. Par ailleurs, les membres de l’opposition républicaine “se réservent le droit de saisir les juridictions supranationales pour être rétablis dans le droit”. L’opposition prévoit de se réunir   dans les prochains jours  pour définir une stratégie commune. Dans cette même déclaration, les opposants invitent leur militants et sympathisants pour se tenir prêt en cas d’un appel à la mobilisation. Les principaux leaders de l’opposition étaient présents au conclave notamment: Cellou Dalein Diallo de l’UFDG, Sidya Touré de l’UFR, Lansana Kouyaté du PEDN, Mouctar Diallo des NFD, Aboubacar Sylla de l’UFC, … Au moment de cette réunion, des heurts avaient opposé des jeunes manifestants aux forces de l’ordre dans des quartiers réputés fiefs de l’opposition. Plusieurs cas de blessés ont été enregistrés. Aux dernières nouvelles, la tension est vive en haute banlieue.

 

Alpha Oumar Diallo et Oumar Bo pour Aminata.com

PARTAGER