Les installations du site de la Seeg  à Kakoulima dans la préfecture de Coyah ont subi un sabotage c’est du moins ce qu’a laissé entendre certains responsables de la Seeg la principale société qui assure la fourniture et la distribution de l’eau.          
Les 4 conduites principales du site ont été sectionnées par des personnes inconnues dans la nuit du dimanche au lundi endommageant ainsi les installations une situation qui a conduit à la perturbation de la distribution de l’eau dans plusieurs quartiers dans la haute banlieue de Conakry comme les quartiers de kagbelen  kountia Bailobaya.

 

Selon  les responsables ces conduites endommagées ont récemment couté près de 50 milliard de francs Guinéens aux autorités pour leur rehabilitation, ce qui avait considérablement aidé la société à améliorer les services dans plusieurs quartiers qui bénéficiaient la présence de l’eau au quotidien. Selon Demba Barry chargé de communication au niveau de la société des eaux de Guinée les enquêtes pour déceler les auteurs de cet acte criminel seront ouvertes.

 

C’est pas la première fois que la Seeg soit en face de telle  situation il ya quelques mois le site avait subi un sabotage qui avait provoqué une dégradation des services de fourniture de l’eau.Pour ce qui est du cas actuel,la société attend impuissamment  qu’une solution rapide soit trouvée.

 

Idrissa Sompare/aminata.com
(224) 666566779/631900090
sompareidrissa@yahoo.fr/idisompare@gmail.com

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.