Rate this post

Après l’annonce du chronogramme des élections locales pour le 4 février 2018, par la CENI, le président de l’Union des Forces Démocratiques Cellou Dalein Dialllo, a réagi ce lundi 25 septembre 2017, à la sortie d’une plénière.

Dans son intervention, le chef de fil de l’opposition Cellou Dalein Dialllo a dit “La date des élections locales est très loin par rapport à ce qui était attendu. Comme vous le savez ces elections devraient avoir lieu en février 2017. Si la CENI renvoie en février 2018 c’est très trop loin. Cela montre encore la carence de nos institutions qui sont incapables de respecter les calendriers électoraux des acteurs politiques”, dénonce t-il

Concernant la participation de l’opposition républicaine au élections communales ”Nous allons participer à ces élections si elle doit avoir lieu. C’est une revendication forte de opposition mais en attendant nous sommes préoccupés par l’assassinat de nos compatriotes et convaincu comme d’habitude qu’aucune disposition ne sera prise pour situer les responsabilités des présumés ‘auteurs”.

Zézé Enema Guilavogui pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here