A LA UNENouvelles des RegionsPolitique

Lelouma : des jeunes de Laafou à fleur de peau pour une histoire de kit de projection

Située  à 52 km  du centre urbain  de  Lelouma, Laafou  est une  sous-préfecture où les  jeunes sont  en  ébullition ces dernières  semaines. Et  pour  cause, les  kits  de  projection distribués  à toutes  les  sous -préfectures du  pays n’ont  pas  su leur  profiter  et  ont  été  envoyés  par  erreur  croit-on  à un district  du  même  nom mais  cette  fois  ci  situé  à Fataco  dans  le giron  de  Tougué.

Le responsable des jeunes  de  Laafou , lui, s’est  trouvé  un  bouc  émissaire  tout  désigné, le  sous-préfet  des  lieux :

« On a  fixé  beaucoup  d’échéances en  vain, c’est  au  sous-préfet qu’il  nous  revient  de  nous  adresser, il  y a eu des  dotations bénéfiques à toutes  les  sous -préfecture  de  la  Guinée  sauf  Laafou. De  l’autre  côté, quel que soit l’étendue  du  district  de  Laafou ça  reste  un  district ».

Mamoudou Kourouma sous-préfet  de  Laafou est  désemparé  et  marche  sur  des  braises :

«…je me suis déplacé pour  partir à Lelouma pour  m’informer, d’après l’équipe  qui  est venue pour  la  décoration, les  kits  de  Laafou  ont  été  orientés à Laafou district de  Fataco . J’appelle le coordinateur, il me dit  Mr le sous-préfet je  m’en  vais  vous  dire  la  vérité, nous  avons  reçu  les  kits accompagnés  des  documents de  répartition… »

A plusieurs reprises  les  jeunes  des  8 districts  composant  Laafou se sont réunis et n’écartent  plus  d’explorer des  options  plus  radicales. Surtout ils disent attendre la solution d’où qu’elle puisse arriver.

A LIRE =>  Climat: l’Afrique face à l’accès aux financements

Le Sous-préfet  de  Fataco a  avoué  avoir  reçu 40 kits  soit  le  double  de  ce qu’il  aurait  dû  recevoir et  le  vice-président  des  jeunes  en  colère  n’écartent  pas un  soulèvement  juvénile .

Une  autre  information indique  que  le  quiproquo  est  né  du  fait qu’un  cadre  influent  de Laafou district  a  manipulé  dans  l’ombre pour  que  la  dotation  de  Laafou  sous-préfecture  tombe  dans  les mains des  jeunes  de  son  berceau  de  naissance.

Quoiqu’il en  soit, ce  problème  de  kits ressemble  à  une  bombe à retardement aux  mains  des autorités  sous  préfectorales  de  Laafou à l’heure  qu’il  fait.

Ousmane K. Tounkara, correspondant d’Aminata.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks