orangeguinee guicopresse UBA
Ban Oury, président de l'UDRG
Ban Oury, président de l'UDRG

« Le régime guinéen a accepté de se suicider, tant pis pour lui », dixit l’opposant Bah Oury

Dans un entretien téléphonique accordé à un de nos reporters, Amadou Oury Bah « Bah Oury » président de l’Union pour la démocratie et le développement (UDD) s’est exprimé sur la promulgation de la nouvelle constitution et la crise sanitaire de Coronavirus que traverse la Guinée depuis plusieurs semaines.

« Le combat continue malgré la promulgation de la constitution. Le régime a perdu puisqu’il risque de perdre sa crédibilité nationale et internationale. Ça risque d’être amère. Isolé politiquement sur la scène internationale, perte de légitimité à l’intérieur du pays, recul dans tous les domaines, abandon de toutes les dynamiques qui auraient pu conduire à une dynamique de réconciliation nationale. Le régime a perdu tout crédit et la confiance de la population guinéenne. Qu’ils imposent cette constitution, ça ne sera que pour un temps. Ils ne pourront pas à la longue l’indispensable nécessité du changement qui ne fera que grossir et la réalité actuelle montre une fois encore les faiblesses du régime sur beaucoup de plans tant sur le plan institutionnel qu’économique et social », a-t-il indiqué.

Et l’ancien ministre de la reconciliation nationale de poursuivre: « Le régime guinéen a accepté de se suicider. Tant pis pour lui. Malheureusement, il engage la Guinée et il va faire souffrir le pays mais ils ne pourront pas résister longtemps dans le contexte de la Guinée tel est aujourd’hui, le changement est inscrit dans l’ère du temps. La société guinéenne est mure pour un réel changement et veut aller de l’avant. Le pouvoir qui veut fixer le pays dans l’imobilisme ne pourra pas résister pendant longtemps ».

 

Parlant de la crise sanitaire, il demande aux  guinéens de prendre des mesures d’auto-disciplines pour essayer de se protéger et protéger les leurs.

Pour lui, vu la faiblesse de l’État et son incapacité de subvenir aux besoins des populations en cette période de crise aiguë, il invite ses compatriotes à développer la solidarité entre eux.

 « On ne peut pas être heureux lorsqu’à côté de nous, il y a un océan de misère. La seule manière d’atténuer cela, de continuer à résoudre le problème, c’est de développer la solidarité nationale. C’est quelque chose qui vaut son pesant d’or dans le contexte actuel mais, c’est la seule manière de secourir les plus démunis. Donc, développons la solidarité », a-t-il lancé aux populations guinéennes.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

 

(+224) 622 394 942

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »