Korbonya Baldé du RPG arc-en-ciel
Korbonya Baldé du RPG arc-en-ciel

Alors qu’une des photos de l’activiste de balai citoyen Sekou Koundouno comparé à un chimpanzé par des jeunes acquis aux causes de la mouvance dont un transfuge de l’UFDG est devenu viral ces derniers jours, le principal concerné choqué a décidé de régler l’affaire sur le terrain judiciaire.

Invité de la radio BTA Fm de ce 25 juillet et joint au téléphone Sékou Koundouno a précisé avoir extrait l’image incriminée avant que les auteurs ne l’effacent et qu’il l’a adjointe à une plainte qu’il a formulée contre les sieurs Korbonya Baldé et Kalo et il ne veut pas trop s’aventurer sur la question car dit-il son avocat Me Béavogui est aux petits soins nécessaires à la procédure.

Egalement joint au téléphone et dans son ton habituel Korbonya Baldé ne semble effrayé outre mesure et a tenu a répondre non seulement du berger à la bergère mais tout en assumant ses propos et actes : « bon ! Je suis au courant de la même façon que tout le monde. Depuis quelques années Sékou Koundouno est excité mais nous le ramènerons à sa place. Pourquoi ? chaque matin, vous savez que le président de la république est sous la protection des lois du pays, Koundouno peut le comparer à un pharaon ? Alpha Condé est-il comparable à un pharaon ?
Sekou koundouno est aujourd’hui une personnalité publique, il y a des gens qui caricaturent et pervertissent l’image du président sans conséquences, c’est parce que quelqu’un a fait une image caricaturale d’un enfant qui vient d’éclore et le compare à un chimpanzé alors même qu’il en ressemble qui pose problème ? J’assume ce que j’ai fait, c’est moi qui ai publié ce sont des chimpanzés, Koundouno et la majeure partie des membres de la société civile, parce que la journée, ils ne sont pas avec le pouvoir, mais la nuit ils envoient des sms aux ministres et leur demandent des choses, cela peut continuer ?

Aujourd’hui, ils veulent que le prix de l’essence revienne à 8000 francs vous avez compris ? Ces 8000 les citoyens ne les a pas oublié aujourd’hui ?Chacun vague à ses affaires, je peux vous dire une seule chose, ils ont reçu quelque chose, que les gens qui marchent derrière eux leur réclame des comptes, ils ont reçu quelque chose.

Si vous voyez certains d’entre eux en train de manifester ça et là, c’est parce qu’ils veulent intégrer à la CENI, ils veulent travailler avec le pouvoir, ils veulent rejoindre les rangs et font semblant que c’est le pouvoir qui leur fait les yeux doux.

Ce sont des chimpanzés, qu’ils arrêtent de fatiguer le peuple de Guinée, ce que Kalo et moi avons fait nous l’assumons »

Piqure de rappel, les deux hommes s’étaient frictionnés au mois de mars dernier quand le balai citoyen a trimballé Korbonya Baldé en justice pour ses propos pouvant atteindre la quiétude sociale.

Ousmane K. Tounkara, correspondant d’Aminata.com

PARTAGER