orange guinee guicopres uba guinee votre

“Le handicap ne doit pas être un facteur d’exclusion”, dixit Mariama Sylla ministre de l’action sociale

La Guinée, à l’instar des  autres pays du monde célèbre ce lundi 3 décembre 2018, la journée internationale des personnes handicapées sous le thème: “Autonomiser les personnes handicapées ; assurer leur participation et garantir l’Egalité des chances pour tous”.

Dans une déclaration rendue publique ce lundi, Mariama Sylla de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance a annoncé plusieurs activités dont la formation, le plaidoyer et la formation des organisations de défense des personnes handicapées.

« Dans notre pays, la célébration de l’édition 2018, intervient dans un contexte favorable marqué par l’adoption et la promulgation d’une Loi portant spécifiquement sur le handicap. Première du genre, cette Loi vise à renforcer les droits universels et promouvoir les droits spécifiques dévolus aux personnes handicapées. Soutenue par des textes d’application réalistes, bien intégrée par la société guinéenne dans son ensemble et bénéficiant d’un accompagnement financier solide, cette loi pourrait offrir de nombreux avantages certains aux personnes handicapées et à leurs familles. Nous pouvons notamment citer: L’institutionnalisation d’une carte d’égalité de chances assortie de gratuité des soins médicaux dans les institutions médicales au niveau central et communautaire; Le plaidoyer en faveur de l’élimination des diverses formes de barrières à l’intégration et à la participation à  des personnes handicapées au processus de développement de la Nation ; Le soutien aux initiatives d’autonomisation des personnes handicapées », a-t-elle indiqué.

C’est pourquoi, selon elle, son Département met à profit ce 03 décembre pour lancer une quinzaine dédiée au handicap.

 

« À cet effet, il est inscrit au programme un ensemble d’activités contribuant toutes à matérialiser le thème international. Ces activités varient de la formation au plaidoyer en passant par l’équipement des structures faîtières et des Organisations de Protection des personnes handicapées. Le handicap n’est pas un choix. Il ne doit pas être un facteur d’exclusion. C’est donc un devoir impérieux pour nous tous de protéger, respecter et réaliser les droits des personnes handicapées. A ce titre, je voudrais relever l’immense appui apporté par le PNUD et le Haut-Commissariat des Nations-Unies aux Droits de l’Homme. Je salue également la participation active des structures faîtières nationales ainsi que la contribution des médias publics et privés », ajoute la ministre.

 

La Résolution 47/3 adoptée par les Nations-Unies en octobre 1992 a déclaré le 03 décembre de chaque année journée internationale des personnes handicapées. Cette journée vise à promouvoir les droits et le bien-être de cette catégorie sociale à travers la sensibilisation des pouvoirs publics et de la population sur la situation des personnes handicapées.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Tel : (+224) 622 304 942

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »