Rate this post

Les accidents mortels de la circulation ne faiblissent pas sur les différents axes routiers de la Guinée. Le dernier cas en date est celui qui s’est produit dans la journée de ce mercredi 09 août 2017 aux environs de 12 heures à Baralandé dans la commune urbaine de Boké en basse Guinée, apprend-on de sources locales. Le bilan est de trois morts, 22 blessés dont des cas graves.

Selon nos informateurs, c’est un bus GMC en provenance de Boké pour le Sénégal qui s’est renversé sous un pont non loin du camp Kwamé Nkrumah.

« Les passagers du bus plus de 50 se rendaient à une cérémonie religieuse. Il y a eu trois morts dont le chauffeur, 22 blessés avec au moins 5 cas graves. Les blessés et les corps des défunts ont été transportés à l’hôpital régional de Boké où les blessés recevraient des soins intensifs. Plusieurs bidons d’huile étaient aussi dans le bus », explique un confrère basé dans préfecture de Boké.

Aux dires de nos sources, le constat de la police a révélé que la défaillance du système technique, l’excès de vitesse, le manque de maîtrise de l’engin par le chauffeur et la surcharge sont les principales causes de cet accident mortel.

Mamadou Aliou Barry pour aminata.com

(+224) 622 304 942

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here