A LA UNEEconomiePublireportage

Le CRG a accordé environ 2,9 milliards de crédits commerciaux à Koundara

Les crédits commerciaux, qui constituent une importante composante des produits proposés par le Crédit Rural de Guinée, semblent avoir de beaux jours dans la localité de Koundara. Selon la délégation régionale, au moins 2,9 milliards de francs guinéens ont été accordés dans ce cadre aux adhérents de l’institution de micro finance, depuis le début de l’année.

Abdourahmane Bah, responsable de la délégation régionale du CRG à Koundara, a indiqué que dans le domaine de la commercialisation des produits locaux comme le riz, la pâte d’arachide, l’oignon, etc, plus de 1,8 milliards GNF ont été prêtés par le CRG pour appuyer et renforcer les activités des commerçants.

« Le reste est constitué d’environ 1,1 milliards GNF de produits importés que les opérateurs économiques négocient dans les marchés à Koundara et ailleurs », affirme-t-il.

Sur un budget global d’environ 13 milliards GNF, moins de 300 millions GNF de prêts accusent un retard, précise Bah.

« Les crédits fonctionnaires ont été d’environ 800 millions GNF. Ils utilisent ces prêts dans diverses activités (achats de parcelles, constructions, dotation en moyens de déplacement comme les motos, etc) », ajoute notre source.

Même dans le cadre de la transformation des produits agricoles, le CRG s’est mobilisé pour aider les petits entrepreneurs à acquérir du matériel comme les moissonneuse batteuses, etc.

A LIRE =>  Exclusif – "Guinée : l’histoire secrète de la chute d’Alpha Condé", par François Soudan

Selon Bah, ces crédits à moyen terme ont été d’environ 1,25 milliard GNF.

La délégation régionale de Koundara entrevoit l’avenir avec beaucoup d’espoirs, souligne son principal responsable.

Avec plus de 2500 localités investies, parmi les plus reculées du pays, le CRG est la plus grande institution de microfinance en République de Guinée.

Cheick Soumah

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks