PolitiqueUncategorized

Le CNT statut sur le dossier de l’interconnexion entre Guinée, Côte d’ivoire, Liberia et Sierra Leone

Le projet électrique de l’interconnexion entre la Guinée et les trois autres pays du fleuve Mano sera bientôt une réalité à en croire des sources proches du gouvernement.

La question était d’ailleurs au centre de la plénière tenue se vendredi par le Conseil national de la transition (CNT) dont les conseillers après examen ont approuvé à l’unanimité la proposition présentée par la commission lois accord et convention.

 

Longtemps attendu ce projet qui permettra l’alimentation en électricité au niveau de ces quatre pays réunis autour du fleuve Mano vient de connaitre un pas important en ce qui concerne la Guinée car depuis plusieurs mois l’assemblée ivoirienne  ainsi que celle des autres États avaient validé la proposition. La Guinée est donc le dernier à le ratifier. La bonne nouvelle est que ce projet améliorera la question d’électricité en Guinée surtout pour la partie sud déjà reconnue très pluvieuse.

 

Autre information importante autour de ce projet, la Guinée pourrait abriter le siège du projet. Déjà confronté à un besoin crucial d’électricité, la Guinée tirera un atout important autour du projet  qui est la matérialisation de la volonté de collaboration engagée par les États composants le Mano river Union.

En ce moment même se tient à Abidjan une réunion interministérielle  des différents pays autour du projet notamment.

A LIRE =>  La conférence de presse animée ce matin par les nouvelles autorités guinéennes (CNRD)

 

Idrissa Sompare/aminata.com
(224) 666566779/631900090
sompareidrissa@yahoo.fr/idisompare@gmail.com
Répondre, Répondre à tous ou Transférer | Plus

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks