orangeguinee guicopresse UBA
district oublié
district oublié

Douka Nyogueyabhé :Un district partagé entre volonté de réussir et abandon de l’Etat

Origine de tout le clan des Nyogueyabhé Douka district du ressort de Diari est aussi le berceau de naissance de Thierno Ibrahima Douka l’aïeul du clan qui depuis l’époque des guerres d’islamisation s’est voué à la lutte contre les djallonkés païens et les poullis, peuhls non islamisés .Douka Nyogueyabhe ce district à 4 secteurs réussit tant bien que mal à tirer son épingle du jeu pour ce qui est du développement même si beaucoup de choses restent à faire.

Des établissements existent mais comme dans la plupart des localités du pays l’absence d’enseignants est cruciale comme nous l’a indiqué le président du district Elhadj Amadou Oury Diallo :

« nous avons trois salles de classe à Douka Nyogueyabhe , 3 salles de classes à Madina Douka ce qui fait 6 salles de classe le constat révèle qu’il y a trois salles de classes pour un enseignant nous réclamons de l’aide car ce secteur est une priorité pour nous et les élèves sont assez nombreux dans les salles …nous avons un poste de santé,8 forages ,l’état de nos routes est critique ,tous nos problèmes sont consignés dans des documents aux mains des autorités de la préfecture et de la sous préfecture. »

Responsable du poste de santé local Tounkara pierre Ousmane nous a confié :

« je n’ai pas tout le matériel au complet par exemple les lits et le local est un peu restreint, par exemple quant il y a l’affluence il faut que je me déplace pour aller voir les patients les assister ça joue sur le temps sinon pour le reste je suis là pour eux, en moto des fois je vais à pied, le logement aussi, en ce qui concerne le matériel de travail je m’étais débrouiller à en avoir avec le projet stop palu à part ce que j’ai cité nous ne sommes pas pris en charge par l’état. »

Pour la petite touche historique Douka serait une transformation dialectale poular qui signifierait houspiller, en souvenir de la rigueur que Thierno Ibrahima exerçait sur ses disciples et Nyogueyabhe serait une autre transformation dialectale qui voudrait débarrasser les esprits de toute souillure nous a expliqué Elhadj Daouda un cadre du village basé à Conakry de passage sur les lieux.

A côté de ces réalisations dont le président du district s’est enorgueilli il faut citer la solidarité entre fils de la localité qui conjuguent leurs efforts pour faire prospérer leur berceau natal commun.

Ousmane Koumanthio Tounkara

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »