Rate this post

La République de l’Angola à travers son ambassade a commémoré 11 novembre dans un espace hôtelier de la place, a constaté Aminata.com. En présence de plusieurs invités, des diplomates, de la presse, les cadres de l’ambassade d’Angola à Conakry ont fêté le 38ème anniversaire de l’indépendance de leur pays.

La rencontre commémorative a commencé par l’intonation de deux hymnes nationaux suivis des discours des officiels. A cette occasion, l’ambassadeur, Eduardo Ruas de Jésus Manuel s’est réjouit de bonnes relations entre son pays et la Guinée.

 

L’Angola est consciente que la paix n’est pas seulement l’absence de guerre. Il s’agit d’une chose très profonde. La paix est synonyme d’harmonie, de concorde et de fraternité entre tous les citoyens du pays. Le combat contre l’ethnocentrisme, le tribalisme, le régionalisme, le racisme et le respect des droits de l’Homme et de la propriété d’autrui sont quelques conditions fondamentales pour la consolidation de la démocratie dans un Etat démocratique pour le renforcement de l’unité et de la cohésion nationale“,  indique Jésus Manuel. D’après lui, avec l’avènement de la paix, l’Angola a entrepris des “actions sures” pour conserver une stabilité politique, renforcer la démocratie, de la réconciliation “ainsi que la stabilité macro-économique a été consolidée et les bases pour une croissance et un développement économique  impétueux et robuste se sont établies“.

C’est fort de toutes ces pensées que l’Angola est entrain d’exploiter un ambitieux programme de réconciliation et d’harmonisation nationale, de développement économique et social visant l’amélioration des conditions de vie de sa population. La stratégie nationale Angola 2025 définit les grandes orientations pour le développement de l’Angola ” ajoute-t-il. La fin du discours de l’ambassadeur a été suivie d’un toast qui symbolise la paix, la stabilité et le progrès des peuples de Guinée et de l’Angola.

 

Rougui Barry, ministre déléguée en charge des Guinéens de l’étranger s’est félicitée des relations entre les deux pays qui datent de la guerre de décolonisation. “Cette attitude du peuple de Guinée est synonyme à sa volonté d’ouvrir une nouvelle page dans sa vie politique pour permettre au pays de bénéficier des avantages liés aux investissements nationaux et étrangers“, affirme Mme Kaba Rougui Barry. Les participants à cette cérémonie commémorative  visiblement satisfaits ont exprimé l’espoir de voir les bonnes relations poursuivre pour l’intérêt général de citoyens de deux pays. La cérémonie commémorative a pris par une collation.

 

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com
alpha.oumar@aminata.com
+224 666 62 25 24

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here